Eupedia
Eupedia Belgium Guide


Eupedia Home > Guide de Belgique > Province de Flandre orientale > Gand

Gand

English version
Graslei, Gand Beffroi, Gand Château des Comtes, Gand
Index
1 Présentation
2 Histoire
3 Attractions touristiques
  • 3.1 Gravensteen (Château des Comtes)
  • 3.2 Cathédrale Saint Bavon
  • 3.3 Musées
  • 4 Accès

    Gand (Gent en néerlandais, Ghent en anglais, pop. 230.000) est la deuxième plus grande municipalité et quatrième plus grande agglomeration de Belgique après Bruxelles, Anvers et Liège.

    Les attractions touristiques principales de la ville sont son château médiéval ("Gravesteen"), la cathédrale St. Bavon et l'architecture du 15ème siècle du centre ville.

    Gand était la 4ème plus grande ville européenne au 13ème siècle, avec une population de 65.000 habitants. Gand fut aussi le lieu de naissance de Charles Quint (empereur du Saint Empire Romain Germanique et roi d'Espagne, entre autres), et de Jean de Gand, duc de Lancaster, et père du roi Henry IV d'Angleterre.

    Histoire

    La région de Gand a été habitée depuis l'âge de pierre et semble avoir été occupé continuellement au moins depuis l'époque celtique et romaine.

    Le nom Gand vient du mot celtique 'ganda', qui veut dire 'confluent' (celui de la Lys et de l'Escaut).

    Vers 406/407, une tribu germanique appelée les Francs Saliens envahit la region et s'établit de manière permante dans la vallée de la Lys et de l'Escaut.

    Deux abbayes importantes se développèrent à partir du 7ème siècle, Saint Pierre (625-650) et Saint Bavon (650). Les abbayes étaient devenues suffisemment importantes avant l'an 800 pour que Einhard, le biographe de Charlemagne, soient désigné abbé des deux abbayes.

    La légende du roi Arthur est égalemment liée à l'histoire de Gand. Vers 950, l'abbé Dunstan de Glastonbury se réfugia en Flandre et trouva refuge à Gand, où il laissa quelques manuscrits associé à la légende. Deux siècles plus tard, le comte Philippe d'Alsace transmit les mysterieux manuscrits au célèbre poète de court Chrétien de Troyes, qui les utilisa pour écrire Perceval ou le conte del Grael, qui allait immortaliser les noms du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde.

    A la fin du Moyen Age, Gand était devenue la ville la plus importante d'Europe pour la draperie et le commerce, important de la laine d'Angleterre et exportant des vêtements de luxe dans toute l'Europe, de la Mer Baltique, l'Allemagne et la France jusqu'à l'Espagne, le Portugal et même l'Afrique du Nord. On estime qu'entre 1100 et 1400, approximativement 60% des ménages de Gand gagnaient leur vie de l'industrie lainière (lavage, filage, blanchissage, tissage, remplissage) ou du commerce. Environ quarante familles de marchands exerçaient un monopole economique, financier et politique sur la ville.

    En 1180, le comte Philippe d'Alsace construit le 'Gravensteen' ("Château des Comtes") pour maintenir le controle sur ces riches familles.
    Court de justice, Gand Graslei, Gand Maisons historiques, Gand

    A partir du 13ème et jusqu'au 15ème siècle, Gand était le deuxième plus grande ville européenne en dehors d'Italie après Paris. Les frères Van Eyck peignirent quelques uns de leurs chef-d'œuvres à Gand, et l'humaniste Erasme de Rotterdam a fait l'éloge de la ville en 1517 pour son exceptionnel niveau intellectuel, où plusieurs grands savants avaient établi leur domicile.

    La Réformation divisa Gand entre Catholiques et Protestants, et ces derniers ont souffert grandement lors de l'Inquisition acharnée menée par les souverains espagnols.

    Entre 1600 et 1660, un mouvement de renouveau Catholique supervisé par l'évèque Antoine Triest entrerprit de réparer des dizaines de monastères, couvents, églises, beguinages, chapelles et aumôneries détruites ou sérieusement endommagées. Les Jésuites, fraîchement arrivés, amenèrent avec eux l'architecture baroque.

    Des marchands de Gand équipèrent des navires pour la Chine et l'Inde en 1714-1715. Le théatre de St Sébastien ouvrit en 1715 et servit d'opéra pour l'aristocracie et la bourgeoisie de la ville.

    Une époque paisible et prospère commença en 1740 avec le règne de l'impératrice d'Autriche Marie-Thérèse. Cette période a vu le développement de raffineries de sucre, usines de blanchissage, maisons de teinture et imprimeries de coton.

    La mécanisation de l'industrie textile vint vers l'an 1800, juste au moment où les libertés modernes héritées de la Révolution francaise changèrent le mode de vie des masses. Gand introduit des machines de filage et tissage, ainsi que des machines à vapeur d'Angleterre, et devint rapidement connue sous le nom de 'Manchester du continent'.

    De 1800 à 1930, les grandes usines textiles étaient l'une des caractéristiques les plus marquantes de Gand. La population de la ville tripla de 1815 à 1930. C'est aussi à Gand que fut tenue l'Exposition Universelle de 1913.

    Bien que Gand soit une ville flamande, l'influence du français a persisté jusque assez récemment. Le seul Belge a avoir reçu le Prix Nobel de litterature, le Gantois Maurice Maeterlinck, écrivait en français, et il est dit qu'on entend encore les familles bourgeoises et de la haute société parler français dans les rues de Gand.

    Pour plus de details sur l'histoire de Gand en français, veuillez consulter le site officiel de la ville de Gand.

    Attractions touristiques

    Gand a trop de batiments historiques pour les décrire tous en detail ici. Les plus intéressants sont l'hôtel de ville (stadhuis) de style renaissance, le Beffroi (belfort) du 14ème siècle, les maisons des guildes le long des quais Graslei et Korenlei et le hall d'assemblée de l'université (Aula) de style néo-classique.

    Gravensteen (Château des Comtes)

    Le célèbre Château des Comtes de Gand date de la fin du 12ème siècle (un des plus vieux châteaux de Belgique). C'est une forteresse médiévale typique, avec un donjon entourré de hauts murs crénellés et de tours, et de douves.

    Une visite virtuelle du château est disponible sur le site officiel.

    Le château est ouvert tous les jours de 9h à 18h (jusqu'à 17h d'octobre à mars). Il est fermé le 24, 25 et 31 décembre et le 1er janvier.

    L'entrée coûte 6 euro pour un adulte, 3 euro/personne pour les groupes de min. 15 personnes, 1,20 euro pour les personnes de plus de 55 ans ou moins de 25, et est gratuite pour les enfants de moins de 13 ans et les résidents de Gand. Les tickets sont en vente jusqu'à 45 min.avant la fermeture.

    Les trams 1, 10, 11, 12, 13, 40, 42 et les bus 3, 17, 38, 39 s'arrêtent tous devant le château.

    Beffroi, Gand

    L'agneau mystique; par Jan van Eyck, Cathédrale St Bavon, Gand

    Cathédrale St Bavon, Gand

    Cathédrale Saint Bavon

    Une chapelle St. Bavon (Sint Baafs en néerlandais) fut fondée en 942, ce qui en fait la plus vieille institution religieuse à Gand.

    La première église fut construite au 11ème siècle; puis une nouvelle église romane au milieu du 12ème siècle, et finalement la cathédrale gothique actuelle, construite en trois phases, entre le début du 14ème et du 16ème siècle.

    L'église de St. Bavon fut promue cathédrale en 1561. La cathédrale compte de nombreux objets d'art, notamment les mondialement connus Agneau mystique (1432) de Jan van Eyck, L'entrée de St. Bavon au monastère (1623) de Rubens, et le somptueux pupitre rococo de Laurent Delvaux datant de 1745.

    L'histoire de l'Agneau mystique de Van Eyck vaut la peine d'être évoquée. La peinture, représentant la mort du Christ sur un panneau et Adam et Eve sur l'autre, a failli être détruite par les Calvinistes au 16ème siècle. Le prude empereur autrichien Joseph II fut choqué par la nudité des ancêtres originels et la fit remplacer par une version habillée. Le tableau fut emporté a Paris pendant la Révolution française, puis volé par les Allemands pendant la 2ème Guerre Mondiale et cachée dans une mine de sel autrichienne, puis fut finalement retournée à Gand.

    La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h30 à 18h (à partir de 13h le dimanche) et fermée une heure plus tôt de novembre à mars. La cathédrale est fermée au public le 1er janvier et les matins des jours fériés ecclésiastiques. L'entrée est gratuite.

    Musées

    Il y a environ 20 musées à Gand. Les plus intéressants sont probablement le musée des beaux-arts (bien que en court de rénovation jusqu'en 2006), le musée municipale d'arts contemporains (S.M.A.K.) ou le musée du design. Veuillez consulter le site officiel de la ville de Gand pour une liste complète des musées.

    Accès

    Gand est situé a mi-chemin entre Bruxelles et Bruge, ou encore entre Anvers et Lille (France), et peut être facilement accédé en train à partir d'une de ces villes. Le train le plus rapide joint Gand à Bruge en 35min, Bruxelles en 30min, Anvers en 50min et Lille en 45min.

    Copyright © 2004-2017 Eupedia.com All Rights Reserved.