Eupedia Forums
Site NavigationEupedia Top > Eupedia Forum & Japan Forum
Results 1 to 5 of 5

Thread: Genome-wide analysis of nearly all the victims of a 6200 year old massacre

  1. #1
    Elite member
    Join Date
    25-10-11
    Location
    Brittany
    Age
    72
    Posts
    4,875

    Y-DNA haplogroup
    R1b - L21/S145*
    MtDNA haplogroup
    H3c

    Ethnic group
    more celtic
    Country: France



    4 members found this post helpful.

    Genome-wide analysis of nearly all the victims of a 6200 year old massacre

    Mabe (?) a new paper of Mario Novak and : Genome-wide analysis of nearly all the victims of a 6200 year old massacre. -
    Thanks to Bernard Sécher (Bernard Sécher blog free, in french), analysis of a Eneolithic (Chalco) pop of Croatia in Potochani (surely close to Bosnia) in a rather mountainous region: very neolithic-like, very small WHG traces, very homogenous, seemingly; no Y-R1b there at this time! No Y-J2.

  2. #2
    Elite member
    Join Date
    25-10-11
    Location
    Brittany
    Age
    72
    Posts
    4,875

    Y-DNA haplogroup
    R1b - L21/S145*
    MtDNA haplogroup
    H3c

    Ethnic group
    more celtic
    Country: France



    some copy and paste of his blog, a very peaceful one indeed:

    La violence est présente dans les sociétés humaines depuis au moins 13.000 ans comme le montrent les différents sites archéologiques dont les squelettes présentent de nombreuses traces de blessures. Le cimetière de Jebel Sahaba au Soudan en est le plus ancien exemple connu aujourd'hui. Un autre exemple est celui de Nataruk près du lac Turkana au Kenya. En Europe on a les exemples de Talheim et Asparn/Schletz dans la culture rubanée, Els Trocs dans la culture cardiale en Espagne ou encore Koszyce en Pologne dans la culture des Amphores Globulaires.

    Mario Novak et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Genome-wide analysis of nearly all the victims of a 6200 year old massacre. Ils ont séquencé le génome de 38 des 41 individus retrouvés dans une fosse commune de 2m de diamètre et 1m de profondeur à Potočani, en Croatie:



  3. #3
    Elite member
    Join Date
    25-10-11
    Location
    Brittany
    Age
    72
    Posts
    4,875

    Y-DNA haplogroup
    R1b - L21/S145*
    MtDNA haplogroup
    H3c

    Ethnic group
    more celtic
    Country: France



    Les mesures de datation au radiocarbone ont montré que ces squelettes datent de 4200 av. JC. correspondant à la culture Énéolithique (âge du cuivre) de Lasinja. Les analyses anthropologiques ont montré que treize de ces individus (six enfants, trois hommes et quatre femmes) présentent des blessures crâniennes péri-mortem localisées sur le côté ou à l'arrière de la tête qui suggèrent un unique événement d'exécution sommaire.

    Les résultats génétiques indiquent que l'ensemble de ces individus montre une ascendance très homogène. L'Analyse en Composantes Principales révèle que ces individus sont localisés proches des anciens individus du néolithique d'Anatolie, bien que légèrement déplacés vers les chasseurs-cueilleurs de l'ouest:



    En moyenne, ces individus possèdent 91% d'ascendance fermiers d'Anatolie et 9% d'ascendance chasseurs-cueilleurs de l'ouest. Ils ne possèdent pas du tout d'ascendance issue des pasteurs des steppes:



    Ces résultats sont confirmés par l'analyse des haplogroupes du chromosome Y: G2, I2 et C-V20, et notamment l'absence des haplogroupes R1a et R1b-M269. Il y a notamment six lignages paternels différents. De plus, l'analyse des haplogroupes mitochondriaux identifie 30 haplotypes différents suggérant une large communauté.

  4. #4
    Elite member
    Join Date
    25-10-11
    Location
    Brittany
    Age
    72
    Posts
    4,875

    Y-DNA haplogroup
    R1b - L21/S145*
    MtDNA haplogroup
    H3c

    Ethnic group
    more celtic
    Country: France



    Les auteurs ont ensuite recherché d'éventuelles relations familiales entre ces individus. Ils ont ainsi montré que seulement onze individus présentent des relations proches (jusqu'au troisième degré), formant ainsi 4 familles:
    • un homme, ses deux filles et son neveu
    • deux sœurs avec un cousin au troisième degré
    • un père et son fils
    • un garçon avec sa tante paternelle (ou sa demie-sœur)




    Ce groupe de personnes ne correspond donc pas à une unique famille étendue car 70% d'entre eux n'ont aucune relation familiale. De plus parmi l'ensemble des individus il y en a 20 de sexe féminin et 18 de sexe masculin. Ce massacre ne correspond donc pas au résultat d'une bataille mais plutôt à l'extermination d'une communauté villageoise composée de nombreuses familles différentes.

    L'analyse des segments d'homozygotie indique qu'il y a très peu de consanguinité parmi ces individus.

  5. #5
    Advisor Angela's Avatar
    Join Date
    02-01-11
    Posts
    19,190


    Ethnic group
    Italian
    Country: USA - New York



    So, basically like LBK, Anatolian farmer plus 9-10 % WHG.

    There weren't many WHG in the Balkans so that may explain it, plus the fact that it took a long time for the two groups to mix.

    The only exceptions seem to be in the still "frontier" areas further north with Funnel Beaker, parts of Spain even relatively early because perhaps there were more WHG there, and the outskirts of Globular Amphora?


    Non si fa il proprio dovere perchè qualcuno ci dica grazie, lo si fa per principio, per se stessi, per la propria dignità. Oriana Fallaci

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •