Eupedia
Allemagne
Eupedia Germany Guide


Eupedia > Guide d'Allemagne > Bavière
Guide touristique de BavièreEnglish version
Alpes allemandes près de Berchtesgaden, Bavière (© wepix | iStockphoto.com)
Alpes allemandes près de Berchtesgaden, Bavière.

Présentation

La Bavière (Bayern en allemand) est l'un des plus anciens États d'Europe, dont la fondation remonte à un duché au 6ème siècle. Elle a maintenu son indpendence jusqu'à l'unification de l'Allemagne en 1870. Le royaume de Bavière a seulement été dissous en 1918, en même temps que l'Empire allemand, et la Bavière est devenue un État fédéral.

Avec une superficie de 70.548 km², la Bavière est le plus grand État allemand, représentant près de 20% de la superficie du pays. La Bavière est presque exactement la même taille que l'Irlande et est plus grand que les dix plus petits États des États-Unis. La Bavière est le deuxième État d'Allemagne le plus peuplé (après la Rhénanie du Nord-Westphalie) avec près de 12,5 millions d'habitants, une population à mi-chemin entre celles des Pays-Bas et de la Belgique. Le PIB par habitant de la Bavière est de 35% supérieur à la moyenne de l'UE-27, et est le deuxième en Allemagne après la Hesse si on exclut les cité-États.

Parmi les personnalités célèbres de Bavière figurent (par ordre chronologique): le marchand et banquier Jakob Fugger, le peintre Albrecht Dürer, l'inventeur du blue-jeans Levi Strauss, l'impératrice Élisabeth d'Autriche (Sisi), le neuropathologiste Alois Alzheimer, le dramaturge et metteur en scène Bertolt Brecht, le Prix Nobel de physique Werner Heisenberg, et le politologue, diplomate et Prix Nobel de la paix Henry Kissinger.

Histoire

La région de Bavière a toujours joué une rôle important dans l'histoire et la préhistoire européenne. Au 6ème millénaire avant notre ère, la culture néolithique se propagea de l'Europe méridionale le long du Danube, pour atteindre la Bavière sous la forme de la culture rubanée (=> voir les cartes de migration préhistoriques). Au 3e millénaire avant notre ère, l'Age du Bronze a été introduit des steppes du nord-est de l'Europe par le biais de la culture de la céramique cordée, qui a sans doute amenée avec elle les premiers Indo-Européens en Europe centrale. On considère que les peuples proto-italo-celtiques (ancêtres des Gaulois et des Romains) sont arrivés vers 2300 avant notre ère avec l'avènement de la culture d'Unétice, à peu près centrée autour de la Bavière. La culture celtique classique de Hallstatt est également apparu autour de ce qui est maintenant la Bavière, avant de s'étendre dans le reste de l'Europe centrale.

Le sud de la Bavière a été annexée à l'Empire romain en 15 avant notre ère par Tibère et Drusus, qui ont fondé la ville d'Augsbourg (Augusta Vindelicorum) et en firent la capitale de la nouvelle province romaine de Rhétie. Les villes de Ratisbonne, Passau, Straubing, Füssen et Garmisch-Partenkirchen ont toutes été fondés sous l'ère romaine.

Après la chute de l'Empire romain d'Occident, les Bavarois (Boiohaemum en latin) se sont établis dans la région, probablement en provenance de Bohême (l'ancien territoire des Boïens, une tribu celtique). D'autres tribus, comme les Alamans, les Lombards, Thuringiens, les Goths, Huns, Avars et les Slaves de Bohême se sont mélangées avec la population locale romanisée créant ainsi un melting-pot unique. En 550, la Bavière tomba sous la domination franque, avec Garibaldi I de la dynastie Agilolfings en tant que premier duc de Bavière. La Bavière faisait maintenant partie d'un nouvel empire, qui allait devenir l'Allemagne (=> voir l'histoire des Francs).

Attractions touristiques

Les destinations sont classées géographiquement, d'ouest en est (de gauche à droite) et du nord au sud (de haut en bas).

Bavière ouest (Route Romantique)

Aschaffenburg
Château de Johannisburg à Aschaffenburg (© Peter Saeckel - Fotolia.com)
outstanding Situé aux confins de la Hesse, Aschaffenburg possède un attrait irrésistible, l'imposant château de Johannisburg, standind fièrement au cœur de la ville. Considéré comme l'un des grands châteaux de la Renaissance en Allemagne, il servit de résidence secondaire aux Princes-Evêques de Mayence pendant 200 ans.
Würzburg ※
Würzburg (© vom - Fotolia.com)
must-see Würzburg fut le siège d'une principauté épiscopale riche et puissante jusqu'en 1801. La Résidence épiscopale de Würzburg est l'un des plus grands palais baroques en Europe, un site du patrimoine mondial, et un attrait touristique majeur de l'Allemagne. La cathédrale de Würzburg, dont la construction a commencé il y a près de 1000 ans, est la quatrième plus grande église romane d'Allemagne. L'imposante forteresse de Marienberg, perché sur une colline et visible de partout en ville, était la résidence des seigneurs locaux au Moyen Âge et à la Renaissance.
Rothenburg ob der Tauber
Siebers Gate near the intersection of Plönlein and Kobolzeller Steige, Rothenburg ob der Tauber (© XtravaganT - Fotolia.com)
must-see Rothenburg ob der Tauber est l'une des villes historiques les mieux préservées d'Allemagne et la principale destination touristique sur la Route Romantique. Avec ses maisons à colombages colorées, ses remparts de pierre et ses rues pavées désordonnées, Rothenburg a tout ce qu'il faut pour prendre les visiteurs sous son charme.
Dinkelsbühl
Dinkelsbühl (© Jörg Hackemann - Fotolia.com)
outstanding Une ancienne ville libre d'Empire, Dinkelsbühl est une ville historique agréable et colorée. Son charme réside dans ses remparts intactes, parsemées de 16 tours et quatre portes.
Nördlingen
Nördlingen (© Vid Pogacnik - Creative Commons Attribution 3.0 Unported license)
very good Nördlingen est la seule ville en Allemagne, avec Rothenburg et Dinkelsbühl, a avoir conservé ses remparts complets. Le clocher de 90 mètres de haut de l'église Saint-Georges offre une vue saisissante sur la ville circulaire. Nördlingen se trouve dans le cratère de Ries, une vaste dépression causée par un impact de météorite il y a 14 millions d'années.
Augsburg
Augsburg (© Christoph Fiolka - Fotolia.com)
very good Troisième plus vieille ville d'Allemagne, Augsbourg a été fondée sur les ordres de l'empereur romain Auguste. Jouissant d'une grande prospérité à la Renaissance, la ville abrita de riches familles marchandes tels que le Welser et les Fugger, surnommés les banquiers de l'Europe. En 1555, la paix d'Augsbourg a officiellement mis fin à la lutte religieuse entre catholiques et protestants (pendant un certain temps).
Steingaden ※
Wieskirche, Steingaden (© Eduard Shelesnjak - Fotolia.com)
very good Steingaden est le site de l'abbaye du 12ème siècle Steingaden et l'église de Wies. Cette dernière est un chef-d'œuvre de l'art rococo avec un intérieur blanc garni d'or resplendissant et un superbe plafond en trompe-l'œil. Lieu de pèlerinage majeur au 18e siècle, l'église de Wies a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Palais de Linderhof
Palais de Linderhof (© Kurt MISAR - iStockphoto.com)
must-see Linderhof est le plus petit des trois palais construit par le roi Louis II de Bavière, et le seul qu'il a pu voir achevé de son vivant. L'intérieur rococo somptueux est rempli de scènes mythologiques, tandis que les jardins à la française sont décorées avec de magnifiques sculptures allégoriques. La grotte de Vénus a été construite comme décor pour l'opéra Tannhäuser de Wagner.
Château de Neuschwanstein
Château de Neuschwanstein (© Boris Stroujko - iStockphoto.com)
must-see Chef d'œuvre basé sur les idéaux romantiques de Louis II, Neuschwanstein est le château le plus célèbre d'Allemagne et a inspiré le design des châteaux de Cendrillon et de la Belle au Bois Dormant des divers Disneyland. Neuschwanstein a été construit entre 1869 et 1892 en hommage au monde de la mythologie germanique incarné par les opéras de Richard Wagner, notamment les scènes de Tannhaüser représenté dans le Sängersaal.
Château de Hohenschwangau
Château de Hohenschwangau (© BL - iStockphoto.com)
outstanding Datant des années 1830, le château de Hohenschwangau fut l'un des premiers châteaux du mouvement romantique en Allemagne. Maison d'enfance de Louis II de Bavière, le château a été construit par son père Maximilien II, au-dessus des ruines d'un château médiéval.

Centre de la Bavière

Bamberg ※
Bamberg (© Edler von Rabenstein - Fotolia.com)
must-see Peut-être la plus belle ville d'Allemagne, Bamberg est un mélange magnifique de l'art roman, gothique, Renaissance et baroque, avec le package complet de maisons à colombages, de fortifications de pierre et de palais archiépiscopal. Sa cathédrale est le lieu de repos de l'empereur Henri II et du pape Clément II. La ville entière de Bamberg est répertorié comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Gößweinstein
Gößweinstein (photo by Schubbay - Creative Commons Attribution 3.0 Unported license)
very good Gößweinstein est une petite ville célèbre pour son château néo-gothique. Parmi les autres attractions, on trouve le Musée du Jouet de Franconie, et les promenades en locomotives à vapeur sur le chemin de fer de Suisse franconienne.
Erlangen
Erlangen (© Akriesch - Creative Commons Attribution 3.0 Unported license)
very good Erlangen est une petite ville agréable qui a grandi avec l'arrivée de réfugiés huguenots français dans les années 1680. L'imposant palais néoclassique des margraves est maintenant occupé par l'Université d'Erlangen-Nuremberg.
Nuremberg
Nuremberg (© Mario Carbone - Fotolia.com)
outstanding Nuremberg est la 2ème plus grande ville de Bavière. Elle fut la capitale non officielle du Saint Empire romain germanique, le siège de la Diète impériale, et la résidence de nombreux Rois d'Allemagne. C'est aussi là que le Trésor Impérial fut gardé. Dans les années 1930 Nuremberg devint le site de rassemblements nazis. En 1935, Hitler y convoque le Reichstag pour passer les lois de Nuremberg qui révoquent la citoyenneté allemande pour tous les Juifs. Après la Seconde Guerre mondiale s'y déroule le procès de Nuremberg. Complètement détruite par les bombardements alliés en 1945, Nuremberg a été laborieusement reconstruite à l'identique en utilisant les pierres d'origine.
Parc naturel d'Altmühltal
Parc naturel de la vallée de l'Altmühl (© Bergfee - Fotolia.com)
outstanding La vallée de l'Altmühl est le cinquième plus grand des 27 parcs naturels d'Allemagne. Il couvre une superficie de 2962 km². Le parc est caractérisé par des hauts plateaux, des vallées légèrement ondulée, ainsi que des falaises calcaires abruptes le long de la rivière Altmühl. La moitié du parc est boisée. La rivière est un excellent endroit pour faire du canoë et du kayak, tandis que les sentiers balisés sont parfait pour le vélo ou la marche. Le centre d'information est situé à Eichstätt.
Eichstätt
Eichstätt (© Otto Durst - Fotolia.com)
very good Avec une population de 13.500 habitants, cela peut surprendre que Eichstätt était autrefois la capitale d'une principauté épiscopale. L'architecture des monuments disproportionnés pour la taille modeste de la ville en témoigne néanmoins. Eichstätt abrite aussi la seule université catholique d'Allemagne.
Ingolstadt
Ingolstadt (© kathrinpoehler - Fotolia.com)
very good Ingolstadt est une ville traditionnelle agréable, mieux connue pour être le siège du constructeur automobile Audi. La ville servit également de cadre pour le célèbre roman "Frankenstein" de Mary Shelley. Ingolstadt possède quelques musées intéressants, comme le Musée de l'Armée de Bavière et le Musée allemand de l'histoire médicale. Le plafond de la Asamkirche est la plus grande fresque au monde sur surface plane.
Palais de Schleissheim
Schleissheim Palace (© Zoe - iStockphoto.com)
must-see Situé à 14 km au nord du centre de Munich, le palais de Schleissheim était la résidence d'été des ducs et rois de Bavière. Le parc se compose de trois palais de différentes époques et un musée de l'aviation. Le Neues Schloss (Nouveau Palais), achevé en 1704, a été inspiré de Versailles.
Munich
Munich (© sborisov - Fotolia.com)
outstanding Capitale de la Bavière, Munich est la troisième plus grande ville d'Allemagne. Sérieusement endommagée lors la Seconde Guerre mondiale, la ville a bien récupéré et sa prospérité transparaît dans ses boutiques chics et sa riche scène culturelle. L'Oktoberfest, le plus grand festival de la bière au monde, attire des millions de visiteurs chaque année. Munich est le siège de nombreuses sociétés de premier plan comme BMW, Siemens, ou encore Allianz.
Bad Tölz
Bad Tölz (© Harald Biebel - Fotolia.com)
outstanding Bad Tölz est une ville thermale à l'atmosphère alpine et aux façades décorées de fresques séduisantes. Terrain de jeu favori des résidents de Munich aussi bien en été qu'en hiver, la région offre d'excellentes opportunités de rafting sur la rivière Isar, ainsi que de randonnée et de ski sur le mont Blomberg. En outre, le centre Alpamare est parfait pour la natation, les jeux d'eau (y compris les plus longs toboggans de l'Europe) et la relaxation.
Garmisch-Partenkirchen
Zugspitze from Garmisch-Partenkirchen (© Kristin Speed - iStockphoto.com)
very good Garmisch-Partenkirchen est l'une des stations de ski les plus célèbres d'Allemagne. Elle accueilli les Jeux Olympiques d'hiver de 1936. La ville se trouve au pied du Zugspitze, la plus haute montagne d'Allemagne, à 2961 m.

Est de la Bavière

Cobourg
Fortress of Coburg (© Thomas Otto - iStockphoto.com)
outstanding Anciennement part de la Thuringe, Cobourg a été l'une des capitales des duchés de Saxe-Cobourg-Saalfeld et de Saxe-Cobourg-Gotha entre 1764 et 1918. Cette dernière branche a hérité par mariage des royaumes de la Grande-Bretagne, de Belgique, de Bulgarie et du Portugal. Les principaux sites touristiques de la ville sont la Citadelle de Cobourg, un des plus grands châteaux du pays, et le Ehrenburg, un palais baroque rénové en style néo-gothique par le duc Ernst I.
Bayreuth
Bayreuth (© Edler von Rabenstein - Fotolia.com)
outstanding Tout à Bayreuth tourne autour de son célèbre festival annuel, fondé par Richard Wagner en 1876 pour y jouer ses opéras, un événement encore bien vivant aujourd'hui. La ville jouissait déjà d'une réputation de capitale culturelle depuis l'époque de la princesse Wilhelmine de Prusse (1709-1758), sœur de Frédéric le Grand, qui avait invité à Bareuth des architectes et artistes de toute l'Europe et fondé l'Opéra des Margraves.
Ratisbonne ※
Ratisbonne (© dario - Fotolia.com)
outstanding Une ville romaine aux racines celtiques, Ratisbonne est devenue la première capitale de Bavière dans le 11ème siècle, et fut une cité médiévale prospère. Essentiellement épargnée par les bombardements alliés de la Seconde Guerre mondiale, le centre historique très coloré a maintenant plus de 1500 bâtiments classés et est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Walhalla
Walhalla (© Maximilian Krä - Fotolia.com)
very good A 10 km à l'est de Ratisbonne, le Walhalla est un panthéon dédié aux Allemands célèbres et distinguée de l'histoire, représentés par 130 bustes et 65 plaques. Inspiré par le Parthénon à Athènes, le temple a été imaginée par le roi Louis Ier de Bavière et érigé entre 1830 et 1842. Le mémorial est accessible par un escalier de 350 marches de marbre montant directement des rives du Danube.
Palais de Herrenchiemsee
Herrenchiemsee Palace (© Bergfee - Fotolia.com)
must-see Située sur une île sur le Chiemsee, le plus grand lac de Bavière, le Palais de Herrenchiemsee est un complexe composé en fait de deux palais. Le Nouveau Palais, le plus grand palais construit par le roi Louis II, est une copie proche de Versailles, qui dépasse parfois même l'original, notamment grâce à l'installation de commodités du 19e siècle comme l'eau courante, les toilettes ou le chauffage central.
Straubing
Straubing (© laguna35 - Fotolia.com)
very good Straubing est célèbre pour son Gäubodenvolksfest de 10 jours, la 2ème plus importante fête de la bière de Bavière après celle de Munich. Elle se déroule en août et attire plus d'un million de visiteurs. En dehors de cela, Straubing, siège d'un ancien duché, est une ville de la Renaissance colorée avec un clocher gothique distinctif.
Parc National de la forêt de Bavière
Ours brun, Parc National de la forêt de Bavière (© s-eyerkaufer - iStockphoto.com)
outstanding Combiné avec la Forêt de Bohême voisine en République tchèque, la Forêt Bavière forme la plus grande zone boisée contiguë d'Europe centrale. Fondée en 1970, le parc fut le premier parc national allemand. Il est également le plus grand parc national du sud de l'Allemagne, couvrant 247 km². La présence clairsemée d'humains a permis à la faune sauvage de prospérer. Les forêts de montagne vierges, les forêts mixtes et hauts marais abritent des loups, ours, lynx, chats sauvages, renards, cerfs, bisons, sangliers, loutres, blaireaux et plus de 50 espèces d'oiseaux forestiers.
Passau
Passau (© Patrick G. - Fotolia.com)
outstanding Construit au confluent du Danube avec l'Inn et l'Ilz, Passau est une ville séduisante aux façades peintes aux tons pastels. Jadis le siège du plus grand diocèse du Saint-Empire romain, la citadelle de Oberhaus des Princes-Evêques plane toujours sur la ville, tandis que la cathédrale baroque possède le plus grand orgue d'église au monde, disposant de pas moins de 17.774 tuyaux !
Parc National de Berchtesgaden
Eglise St Bartholomé en face du Lac Königssee et du Mt. Watzmann, Parc National de Berchtesgaden (© Richard Wöhrl - iStockphoto.com)
outstanding Situé dans le coin extrême sud-est de la Bavière, à la frontière de l'Autriche, Berchtesgaden est le seul parc national allemand dans les Alpes. Couvrant 210 km², son altitude varie de 600 m à 2713 m au Watzmann, la deuxième plus haute montagne du pays par prominence, planant au-dessus du lac vert émeraude de Königssee. Le parc dispose d'un réseau de sentiers bien balisés pour la randonnée et le cyclisme. Il a été désigné Réserve de la Biosphère par l'UNESCO.

Système de notation de Eupedia

Villes, villages & bâtiments historiques

  • : intéressant - si vous êtes de passage
  • : recommandé - à visiter si vous avez le temps
  • : exceptionnel - mérite le détour
  • : meilleur du pays - à ne pas manquer
  • : une des grandes villes du monde

Attractions naturelles

  • : intéressant
  • : recommandé
  • : vivement recommandé
  • : parmi les meilleurs au monde
  • ※ : site classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Copyright © 2004-2019 Eupedia.com All Rights Reserved.