Eupedia
Eupedia Netherlands Guide


Eupedia > Guide des Pays-Bas > LeidenNote d'Eupedia: outstanding

Guide de Leyde (Leiden)

English version
Marina, Leiden

Introduction

Ville natale de Rembrandt, ville des Pères pélerins, siège de la plus ancienne université du pays, Leyde (ou Leiden en néerlandais, 118.000 habitants, ou 254.000 avec la banlieue) est une ville typiquement hollandaise, dont l'architecture n'a rien à envier à ses voisins Amsterdam ou Delft. L'université de Leyde compte 20.000 étudiants, ce qui confère à la ville une atmosphère particulièrement vivante.

Historique

À l'époque romaine, Katwijk, dans la banlieue de Leyde, était la ville de Lugdunum Batavorum, construite sous le règne de l'empereur Claude (41-54). Leyde était alors le site d'une petite colonie appelée Matilo, qui devint une forteresse au IVe siècle. Les deux endroits ont été construits sur le Vieux Rhin (la majeure partie de la rivière a été détournée vers le sud à l'époque médiévale), cette rivière formant la frontière nord de l'Empire romain.

La première mention médiévale de Leyde fut sous le nom de Leithon en 860. Initialement sous le contrôle de l'évêché d'Utrecht, Leyde fut annexé au comté de Hollande en 1100.

Relief de Leyde (1574), par Otto van Veen

Leyde fut saccagé en 1047 par l'empereur romain germanique Henri III. Au début du 13ème siècle, Ada, comtesse de Hollande, se réfugia ici pendant la guerre civile contre son oncle, Guillaume I, comte de Hollande. Guillaume assiégea la forteresse et captura finalement Ada.

Leyde reçut une charte municipale de droits en 1266. En 1389, sa population avait augmenté à environ 4.000 habitants.

En 1420, en plein milieu de la guerre des Crochets et des Cabillauds (1350-1490) disputée pour le titre de comte de Hollande, les armées du duc Jean de Bavière attaquèrent les fortifications entourant Leyde. Après un siège de deux mois, la ville tomba et le vicomte Philippe de Wassenaar fut dépouillé de sa noblesse et emprisonné.

Leyde prospéra aux 16ème et 17ème siècles grâce à l'industrie du tissage. La ville devint aussi un important centre d'impression et d'édition, notamment avec Christophe Plantin (vers 1520-1589), un influent humaniste et imprimeur de la Renaissance française qui s'installa à Anvers et temporairement aussi à Leyde.

L'année 1572 vit la révolte contre la domination espagnole, dans le cadre de la guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648). Leyde fut assiégée pendant six mois par le duc d'Albe, ce qui obligea les habitants à ouvrir les digues et à inonder leur propre ville pour permettre aux navires alliés de leur apporter des vivres. Cet épisode est connu comme le Relief de Leiden (voir photo à droite).

Moulin à vent, Leiden

En guise de récompense pour leur défense héroïque, Guillaume le Taciturne (Guillaume Ier d'Orange-Nassau) offrit aux citoyens le choix entre la création d'une université ou une exonération partielle de l'impôt. Ils choisirent l'université, qui ouvrit ses portes en 1575.

Dans les premières années du 17ème siècle, une congrégation religieuse connue sous le nom de pèlerins fuit les persécutions dans leurs Midlands de l'Est anglais natals pour le calme relatif et la tolérance religieuse des Pays-Bas. Ils s'installèrent quelques années à Leyde, puis se mirent en route à bord du Mayflower et fondèrent la colonie de Plymouth en 1620, la deuxième colonie anglaise prospère dans ce qui allait devenir les États-Unis.

Pendant la majeure partie du 17ème siècle, la domination espagnole dans les Pays-Bas méridionaux (la Belgique moderne) incita beaucoup de tisserands flamands à chercher refuge dans les villes néerlandaises, telles que Leyde. Alors que la ville avait perdu environ un tiers de ses 15.000 citoyens lors du siège de 1574, elle se rétablit rapidement (en partie grâce aux immigrés flamands) et atteignit 45.000 habitants en 1622, puis 70.000 vers 1670. Leyde était la deuxième plus grande ville de Hollande, après Amsterdam.

Le 17ème siècle était aussi l'époque du grand peintre Rembrandt van Rijn (1606-1669), né à Leyde et ayant fréquenté son université avant de s'installer à Amsterdam en 1631.

Les 18ème et 19ème siècles virent le déclin progressif de l'industrie du tissu. La population de Leyde chuta à 30.000 habitants vers 1800. Le 12 janvier 1807, une catastrophe frappa la ville lorsqu'un bateau chargé de 17.400 kg de poudre à canon explosa au milieu de Leyde. 151 personnes furent tuées, plus de 2.000 furent blessées et 220 maisons furent détruites.

Leyde fut relié au chemin de fer en 1842. C'est également ici que la Constitution actuelle des Pays-Bas fut rédigée par Johan Rudolf Thorbecke (1798-1872) à lui seul, en avril 1848.


COPY CODE SNIPPET

Attractions touristiques

Neoclassical church, Leiden
Town hall, Leiden
Church, Leiden

En raison du déclin économique entre le 17ème et le début du 20ème siècle, une bonne partie du centre-ville datant des 16ème et 17ème siècles est encore intacte, à l'exception des remparts qui ont complètement disparu.

Il n'y a pas vraiment de d'attraction spécifique en ville car presque tous les bâtiments valent le détour. Notez le moulin à vent (appelé De Valk) le long des douves lorsque vous venez de la gare; Il y a un petit musée à l'intérieur.

Les deux bâtiments les plus importants sont l'hôtel de ville (mairie) et l'université. Le Burcht (château) circulaire de 800 ans se dresse au sommet d'une colline au milieu de la ville.

Le musée Boerhaave de l'université a des expositions pour le moins inhabituelles, qui comprennent les résultats de quatre siècles de recherches et de découvertes médicales, y compris des instruments et des manuscrits, mais aussi des organes dans des pots.

Un autre musée surprenant est le Musée national des antiquités (Rijksmuseum van Oudheden), avec son impressionnante collection de momies humaines et animales d'Egypte ancienne. Il possède également un véritable temple égyptien (le temple de Taffeh), un cadeau du gouvernement égyptien en 1969. Il y a aussi beaucoup d'objets (statues, armes, bijoux ...) de l'ancien monde gréco-romain ou de l'âge du bronze hollandais. Notez le casque romain en argent doré ou le trésor en argent des Vikings.

Le somptueux Lakenhal (hall aux draps) abrite le Musée Municipal de Leyde, avec des collections d'arts décoratifs ainsi qu'une reconstitution d'un intérieur de Leyde à l'époque de son âge d'or.

Le dernier grand musée est le Musée d'histoire naturelle. Son objet le plus célèbre est le squelette fragmenté de l'homme de Java, vieux de 700.000 ans, et découvert par l'anatomiste néerlandais Eugène Dubois en 1891.

Leyde est une bonne base pour visiter les jardins de fleurs de Keukenhof au printemps. Les bus partent fréquemment de la gare.


COPY CODE SNIPPET

Comment s'y rendre

Leyde est situé à mi-chemin entre La Haye et Amsterdam. Il est facilement accessible en voiture par l'E19 entre Rotterdam (35km) et Amsterdam (40km).

Il y a des trains fréquents de/vers La Haye (15min), Rotterdam (30min), Amsterdam (35min) ou Utrecht (45min).


Copyright © 2004-2019 Eupedia.com Tous droits réservés.