Eupedia
Eupedia Guide de Belgique


Eupedia > Guide de Belgique > Flandre > AnversNote d'Eupedia: must-see

Guide d'Anvers

English version Русская версия
Groenplaats & Cathedral, Antwerp (© Eupedia.com)
Groenplaats & Cathédrale, Anvers
Advertisements
Town Hall, Antwerp (© Eupedia.com)
Hôtel de ville Renaissance d'Anvers.

Introduction

Anvers (Antwerpen en néerlandais, 455.000 habitants, ou 800.000 avec la banlieue) est la deuxième plus grande ville et commune de Belgique, ainsi que la capitale de la province d'Anvers.

Le port d'Anvers est le port maritime le plus à l'intérieur des terres et le deuxième plus grand port d'Europe, après Rotterdam. Un tiers des exportations belges transitent par la ville flamande. Anvers est également le deuxième port pétrochimique du monde, après Houston aux États-Unis. La moitié des 20 plus grandes sociétés chimiques du monde ont des bureaux à Anvers.

Anvers est aussi le principal centre mondial pour le commerce, la taille et le polissage des diamants. 85% des diamants bruts dans le monde et la moitié des diamants polis sont négociés dans la ville.

Mais Anvers n'est pas seulement un grand port industriel. Depuis les années 1990, la ville est reconnue comme une ville de design de mode. Avec 29 théâtres, 6 salles de concert et 35 musées, Anvers possède l'une des plus fortes densités de lieux culturels par habitant en Europe. Elle possède également le troisième plus grand jardin zoologique en Europe en termes d'espèces.

La ville est un bastion du nationalisme flamand depuis au moins deux décennies. Le parti d'extrême-droite indépendantiste Vlaams Belang y a remporté le tiers des voix lors des deux dernières élections municipales.

Origines du nom Anvers

La légende dit que le nom 'Antwerpen' vient du néerlandais "hand werpen" qui veut dire "jeter la main".

L'histoire raconte qu'un géant méchant contrôlait le trafic fluvial, exigeant des péages exorbitants. Ceux qui refusaient de payer se faisaient couper la main.

Mais un jour, un jeune et courageux soldat romain nommé Silvius Brabo a réussi à tuer le géant. Il coupa la main du géant et la jeta dans l'Escaut, donnant son nom à la ville.

Le nom vient plus probablement du mot 'aanwerp' (motte alluviale), qui décrit la caractéristique géographique du premier établissement.


Histoire

Anvers était déjà habitée à l'époque gallo-romaine. Une première fortification a été construite au 7ème siècle, mais elle a été détruite par les Vikings au 9ème siècle.

Au Xe siècle, Anvers devint un margraviat (un comté frontalier) du Saint Empire romain germanique, l'Escaut marquant la frontière avec le comté de Flandre, qui était alors un fief du royaume de France. Au 12ème siècle, le margraviate d'Anvers fusionna avec le comté de Louvain pour former le duché de Brabant.

Au milieu du XIVe siècle, Anvers devint le premier centre commercial et financier d'Europe occidentale grâce à son port et au commerce de la laine.

Quand Anvers devint part du comté de Flandre en 1356, elle perdit beaucoup de ses privilèges au profit de Bruges. Cependant, au 15ème siècle, l'économie d'Anvers a explosé et elle devint une métropole de classe mondiale avec de nombreux grands noms de l'époque, tels que les cartographes Ortelius et Mercator ou les peintres Bruegel et Matsys.


Vitrail dans la cathédrale Notre-Dame, Anvers (© Eupedia.com)
Vitrail dans Notre Cathédrale de la Dame.
Banque nationale de Belgique, Anvers (© Eupedia.com)
Banque nationale de Belgique, Anvers.

Statue des bâtisseurs de la cathédrale Notre-Dame, Anvers (© Eupedia.com)
Statue de la les bâtisseurs de la cathédrale Notre-Dame.
Église St Carolus-Borromeus, Anvers (© Eupedia.com)
Église St Carolus-Borromeus.

La Réforme protestante et le conflit qui s'ensuivit entre Protestants et Catholiques dévastèrent les Pays-Bas et la Belgique. L'inquisition espagnole sous Philippe II d'Espagne contraint les Pays-Bas du Nord à se séparer des Pays-Bas du Sud pour former l'Union indépendante d'Utrecht en 1579. Les Espagnols réagissèrent en prenant Anvers en 1585, et les Pays-Bas du Nord fermèrent l'Escaut pour éviter toute nouvelle invasion de leur territoire. Environ 60% des 100.000 habitants d'Anvers fuyèrent vers la nouvelle république des Pays-Bas, y compris la plupart des intellectuels, des artistes et des riches marchands.

Ce coup terrible n'a pas empêché Anvers de renaître au XVIIe siècle, avec des peintres comme Rubens, Van Dyck et Jordaens, les familles de sculpteurs Quellin et Verbrugghen ou des imprimeurs comme Moretus.

L'Escaut, qui donne accès à la mer à 60 km de la ville, est resté fermé entre 1650 et le 19ème siècle, et la prospérité d'Anvers se tarit. Napoléon voyait le port d'Anvers comme «un pistolet pointé au cœur de l'Angleterre» et entreprit sa modernisation. La période française (1792-1815) n'a pas été favorable pour Anvers et s'accompagna de pillages et de destructions culturelles. L'anti-cléricalisme des révolutionnaires français a même menacé la cathédrale, mais les bâtiments sont restés intacts.

Les Pays-Bas du Nord et du Sud furent bientôt réunis entre 1815 et 1830. L'Escaut ne fut cependant rouvert qu'en 1863, mais à partir de cette date, Anvers redevint la grande ville qu'elle avait été. Elle redevint le troisième plus grand port du monde, jusqu'à ce que Hong Kong, Singapour et d'autres villes asiatiques la relègue lentement à la dixième position à l'heure actuelle.

En 1920, Anvers accueillit les sixièmes Jeux Olympiques d'été. En 1993, Anvers a été nommée capitale culturelle européenne.

Attractions touristiques

Grote Markt

Le Grote Markt (Grand Place) d'Anvers est un joyau de l'architecture du 16ème siècle. Les maisons des guildes sont richement décorées de statues dorées, comme sur la Grand Place Bruxelles.

La Stadhuis (Hôtel de ville) a été achevé en 1564 dans le style Renaissance, avec une touche de gothique flamand pour ne pas trop contraster avec les bâtiments environnants.

Au milieu de la place se trouve une statue de Brabo de 1887, le tueur légendaire du géant.

Grote Markt (place du marché), Anvers (© Eupedia.com)

La "Hofstraat" (Grand Rue), une rue située près de la place de la ville, est l'endroit où la vieille bourse se tenait à 1533.

Cathédrale Notre-Dame

L'impressionnante tour de la cathédrale gothique anversoise de 123 mètres de haut attire immédiatement l'attention. Une chapelle existait sur le site de la cathédrale depuis le 12ème siècle, et la structure actuelle a été progressivement construite de 1352 à 1481, ce qui nous donne une assez bonne idée de l'opulence dont jouissait Anvers à cette époque.

La plupart des meubles originaux ont été détruits ou pillés avec le temps (par les Espagnols ou les Français), mais la cathédrale abrite encore deux des chefs-d'œuvre de Rubens, la Descente de la Croix et l'Elévation de la Croix.


Our Lady's Cathedral, Antwerp (© Eupedia.com)

Interior of Our Lady's Cathedral, Antwerp (© Eupedia.com)

Contrairement à la plupart des églises de Belgique, ou même d'Europe, cette cathédrale fait payer un droit d'entrée (2 €). Les visiteurs sont les bienvenus entre 10h00 et 17h00 en semaine, de 10h00 à 15h00 le samedi et de 13h00 à 16h00 le dimanche et les jours fériés.

Le Steen

Le château d'Anvers est connu sous le nom de Het Steen (La Pierre), ainsi appelé parce qu'à l'époque où il fut construit au 13ème siècle la plupart des bâtiments étaient encore en bois.

Le château a été rénové en 1520 sous Charles Quint par les architectes Keldermans et De Waghemakere.

La statue devant la porte du château était autrefois dotée d'un membre viril remarquable, mais les prudes jésuites l'ont retiré au XVIIe siècle.


The Steen (castle), Antwerp (© Eupedia.com)

En 1890, le Steen devint le musée d'archéologie et en 1952 une annexe fut ajoutée pour abriter le musée d'histoire maritime d'Anvers qui, en 2011, déménagea au Musée Aan de Stroom. Ici vous trouverez également un monument commémoratif de guerre aux soldats canadiens dans la Seconde Guerre mondiale.


Autres sites autour du Grote Markt

Le Musée Plantin-Moretus retrace l'histoire de l'imprimerie et de l'édition depuis le milieu du XVIe siècle. Christophe Plantin (1520-1589) était un humaniste français qui s'installa à Anvers en 1549 et y installa une imprimerie, qui devint finalement la plus grande entreprise de ce genre aux Pays-Bas. Après sa mort, l'entreprise a été reprise par son gendre, Jan Moretus. Le musée possède une collection exceptionnelle de documents typographiques, y compris les deux plus anciennes presses d'imprimerie encore existantes dans le monde. Sa bibliothèque remarquable possède des livres très rares, dont une Bible en cinq langues (Biblia Polyglotta) et un livre anatomique d'Andreas Vesalius. Le musée est situé sur Vrijdagmarkt (marché du vendredi), à 200 m au sud de la mairie.

Dans la direction opposée, à 100m au nord de la mairie, se trouve la Vleeshuis (Boucherie, ouverte de 10h à 17h, fermé le lundi). Siège de la guilde des bouchers depuis le 14ème siècle, c'était la seule place où vendre de la viande dans la ville à l'époque médiévale.

Plus au nord, au large du Veemarkt se trouve Sint-Jacobskerk (l'église St. Jacques). C'est là que furent enterrés les nobles et riches bourgeois d'Anvers. L'église a été construite entre 1491 et 1656. Elle compte pas moins de 23 chapelles-tombes, dont l'une est le lieu de repos de Pierre Paul Rubens. Le maître a fait le tableau "Notre Dame Entouré de Saints" avec l'intention d'être placé sur sa tombe. Il a été spéculé que cela pourrait être un portrait de famille, Rubens usurpant l'identité de St George.

De là, prenez la rue Minderbroedersrui vers le sud jusqu'à Keizerstraat, où Rockoxhuis (Maison de Rockox, ouverte de 10h à 17h, fermée le lundi) est située. Nicolaas Rockox (1560-1640) fut le bourgmestre (maire) d'Anvers pendant 8 ans entre 1603 et 1625. Sa maison a une petite collection de peintures de Brueghel, Matsijs, Van Dyck, Jordaens, ainsi que de son ami personnel Rubens. "Les Proverbes" de Pieter Brueghel le Jeune, en salle 6, sont particulièrement célèbres.

Au sud-ouest de Rockoxhuis, vous atteindrez le splendide Sint-Carolus-Borromeuskerk (église Saint-Charles-Borromée) de style baroque, sur Hendrick Conscienceplein. Elle fut construite par les jésuites en 1621, et pour la plupart conçue par Rubens. Le grand maître a également fait 39 peintures au plafond, qui ont malheureusement été détruites par un incendie en 1718.

Le Meir

La rue commerçante la plus animée d'Anvers est connue sous le nom de «Meir». A l'extrémité ouest du Meir se dresse la Torengebouw (le «bâtiment de la tour») de style Art-Deco, qui fut le premier gratte-ciel européen, achevé en 1932. p>

En 1531, une Nouvelle Bourse (voir ci-dessus pour l'Ancienne Bourse) a été construite sur le Meir, le premier bâtiment au monde conçu comme une bourse d'actions et une bourse de commerce. Elle brûla en 1858 et fut reconstruite dans un style néo-gothique complexe.

Meir, Anvers (© Eupedia.com) Torengebouw, Anvers (© Eupedia.com)

Le Meir est bordé de bâtiments de style rococo. Deux d'entre eux, conçus par l'architecte Van Baurscheit, se distinguent particulièrement: la Maison Osterrieth et le Koninklijk Paleis (Palais Royal), utilisé entre autres par Napoléon et est l'ancienne résidence royale des rois de Belgique à Anvers.

Les boutiques de marques célèbres et de créateurs se trouvent principalement le long de Schuttershofstraat et Hopland, parallèlement à le Meir au sud. Les deux rues commerçantes sont reliées par un long carré appelé Wapper. C'est sur Wapper que se tiennent le Koninklijk Paleis et la maison de Rubens.

Maison de Rubens

Pierre Paul Rubens a vécu de 1616 à 1640 dans une maison à Wapper. Rubens a peint la plupart de ses œuvres et recevait ses invités et ses clients dans ce bâtiment Renaissance-Baroque.

La maison a été considérablement modifiée par les occupants suivants, mais a été restaurée dans son état original probable après que la ville d'Anvers l'ait achetée en 1937.

La maison est ouverte de 9h00 à 17h00 et est fermée le lundi et quelques jours fériés.

Maisons de guilde Renaissance sur la place du marché, Anvers (© Eupedia.com) Hôtel Hilton, Anvers (© Eupedia.com)

Autres musées

Anvers a assez de musées pour vous tenir occupé pendant quelques jours. Voici quelques uns des plus remarquables:

Quartier du diamant et gare centrale

Le célèbre quartier des diamantaires d'Anvers est situé à l'ouest de la gare centrale, autour de Pelikaanstraat, juste en face des jardins zoologiques.

Environ 85% des diamants bruts du monde et la moitié des diamants coupés sont négociés ici, employant quelque 30.000 personnes. L'industrie est principalement dirigée par des juifs orthodoxes, facilement reconnaissables par leur coiffure distinctive et leur tenue traditionnelle noire. L'entreprise locale ne tourne pas exclusivement autour des diamants, mais aussi de l'or et d'autres pierres et métaux précieux.

Le musée du diamant, face à la gare, sur la Koningin Astridplein (Place Reine Astrid), est sans surprise la plus grande de son genre dans le monde.

Jardins zoologiques

Les jardins zoologiques d'Anvers sont parmi les plus anciens (fondés en 1843) et les plus célèbres du monde, accueillant plus de 5.000 animaux (=> voir la liste des célèbres jardins zoologiques d'Europe). La Société royale de zoologie surveille le bien-être de nombreux animaux et aide à protéger les animaux menacés depuis plus de 100 ans.

Le Zoo est ouvert tous les jours à partir de 10h00. Il ferme à 16h45 de novembre à février, 17h30 en mars, avril et octobre, 18h en mai, juin et septembre, et 19h en juillet et août. L'entrée est de 22 € pour les adultes et 17 € pour les enfants de 3 à 11 ans et gratuit pour les moins de 3 ans.

Restaurants recommandés

N.B. : les étoiles indiquent la note du Guide Michelin, tandis que le score sur une échelle de 1 à 20 indique la note du Guide Gault Millau.

Comment s'y rendre

Anvers est facilement accessible en train depuis Bruxelles (35 à 55min), Gand (40 à 50min) ) ou Bruges (1h20min).

Le TGV Thalys relie Anvers à Amsterdam, Rotterdam, Bruxelles et Paris plusieurs fois par jour.

Communauté de voyage

Posez vos questions de voyage sur le Forum Benelux


Copyright © 2004-2018 Eupedia.com Tous droits réservés.