Eupedia
Eupedia Guide de Belgique


Eupedia > Guide de Belgique > Wallonie > LimbourgEupedia Rating: good

Guide de Limbourg

English version
Old town, Limbourg (© Eupedia.com)
Old town of Limbourg.
Advertisements

Introduction

Limbourg (Limburg en néerlandais et en allemand, Limbôr en wallon, 5.700 habitants) est une petite ville sur la Vesdre. C'était la capitale du duché de Limbourg, qui a donné son nom à l'actuelle province belge du Limbourg ainsi qu'à la province néerlandaise du Limbourg.


Historique

Eglise St George sur le bord de la falaise, Limbourg (© Eupedia.com)

Le duché de Limbourg était à la base un état du Saint Empire Romain germanique. Il était situé au cœur même de l'ancien Empire carolingien, blotti entre les villes de Liège, berceau de la dynastie carolingienne, et Aix-la-Chapelle, la nouvelle capitale de Charlemagne.

Il est intéressant de noter que la région coïncide avec la frontière linguistique entre le néerlandais (dialecte limbourgeois), l'allemand (dialecte francique ripuaire) et le français (dialecte wallon). Le duché était ainsi une entité trilingue unique, malgré sa taille réduite.

Le premier château au sommet du rocher massif au-dessus de la Vesdre fut construit par Waléran, duc de Limbourg, en 1033. Il possédait cinq grandes tours rondes. Une forteresse imprenable, Limbourg résista à un siège d'un mois par les troupes de l'empereur Henry IV en 1101.

À la mort du dernier duc de Limbourg en 1288, une guerre de succession opposa l'archevêque de Cologne au duc de Brabant. Ce dernier remporta la victoire, unissant le duché de Brabant à celui de Limbourg. Plus tard, les deux titres seront hérités par les ducs de Bourgogne, puis la Maison de Habsbourg.

Détruit par un incendie en 1504, le château fut reconstruit entre 1519 et 1530, et adapté aux avancées technologiques de l'artillerie. Limbourg fut assiégé plusieurs fois entre le 16ème et le 18ème siècle, notamment en 1578 par les Espagnols, en 1632 par les Hollandais, en 1635 par les Espagnols à nouveau, en 1675 par Louis XIV (qui rasa une grosse partie de la ville), en 1703 par les Anglo-hollandais sous le commandement du duc de Marlborough, et en 1715 par les Autrichiens. Six sièges en 150 ans par des armées de cinq grandes puissances européennes; c'est peut-être un record pour une ville qui n'est vraiment qu'un gros village !

Le château laissé en ruines par tous ces sièges, fut complètement démantelé en 1781. Julien d'Andrimont acquiert les ruines à la fin du 19ème siècle et y érige un château romantique, détruit par les Allemands en 1914. Après la Première Guerre mondiale, le site est racheté par l'architecte Jean Lejaer, puis par le baron Jean Poswick, qui a construit le château résidentiel que l'on peut voir aujourd'hui.

Attractions touristiques

Eglise St George, Limbourg (© Eupedia.com)
Vieille ville de Limbourg (© Eupedia.com)
Nouveau château de Limbourg (© Eupedia.com)

Limbourg est divisé en deux parties: la ville haute sur un rocher au-dessus de la Vesdre, qui est la ville médiévale, et la ville basse moderne. Les touristes se limitent généralement à la ville haute.

Des sections des remparts subsistent encore aujourd'hui, bien qu'elles ne soient pas aussi hautes qu'autrefois. A l'intérieur des remparts, la vieille ville s'organise autour de la place principale et d'un réseau serré de petites rues. Les maisons sont faites de pierres bleues, de briques, ou plus souvent d'une combinaison des deux, typique de cette région. L'église Saint George, un édifice gothique du XVe siècle, marque la limite nord de la ville, au bord d'une falaise de 80 mètres de haut.

Barrage de la Gileppe

Dans la commune de Limbourg-Dolhain, le village de Goé possède une attraction bien connue des Belges, le barrage de la Gileppe. Construit entre 1867 et 1875 et inauguré par le roi Léopold II le 28 juillet 1878, le barrage fait 500 mètres de long, 47 mètres de haut et 66 mètres de profondeur à la base (15 mètres au sommet). Sa capacité est de 13 millions de m³. Le barrage créa le lac de la Gileppe, couvrant à l'origine 86 hectares, et étendu à 130 hectares en 1971.

Le barrage fut conçu pour approvisionner la ville de Verviers à proximité d'un flux régulier d'eau pour son industrie de la laine dont dépendait la ville à la fin du XIXe siècle. De nos jours, le barrage de la Gileppe est équipé d'une centrale hydroélectrique produisant 3.300.000 kWh par an.

Une statue de lion de 13,5 m de haut se dresse au sommet du barrage. C'est l'oeuvre de Félix Antoine Bouré (1831-1883). La statue est composée de 183 blocs de pierre pesant au total 130 tonnes. Le lion fait face à l'est, gardant la frontière est de la Belgique. Cependant, depuis 1920, avec l'annexion des cantons de l'Est (Eupen-Malmedy-St-Vith), la frontière de la Belgique s'est déplacée d'une douzaine de kilomètres vers l'est.

Comment s'y rendre

Limbourg est sur la route N61 entre Verviers et Eupen. En venant sur l'autoroute E40, vous pouvez également prendre la sortie 37b et passer Bilstain pour rejoindre Limbourg. Lorsque vous arrivez dans le village près de la Vesdre, suivez le panneau (à gauche ou à droite, selon l'endroit d'où vous venez) vers la vieille ville. Une rue étroite monte jusqu'à une place au centre du vieux Limbourg.

La gare la plus proche est Dolhain-Gileppe (12min de Verviers), d'où vous pouvez marcher jusqu'à Limbourg (environ 15 min).

Plan d'accès


View Larger Map
[an error occurred while processing this directive]

Copyright © 2004-2021 Eupedia.com Tous droits réservés.