Eupedia
Eupedia Guide de Belgique


Eupedia > Guide de Belgique > BruxellesNote Eupedia: must-see

Guide de Bruxelles

English version

Introduction

Bruxelles (Brussel en néerlandais, Brüssel en allemand, Brussels en anglais ; pop. 140,000 pour Bruxelles Ville, 1 million pour la Région Bruxelles-Capitale) est la capitale de la Belgique et de l'Union Européenne, ainsi que le siège de nombreuses organisations internationales, tel que l'OTAN.

Langues & gouvernement

Bien que Bruxelles soit géographiquement en Flandre, 70% ses habitants parlent français et seulement 10% flamand. 20% de la population ont des langues étrangères comme langue maternelle. L'anglais est la troisième langue de facto de Bruxelles, de part le caractère international de la ville. Bruxelles est une cité très cosmopolite, composée de 31% de non Belges et 6% d'étrangers naturalisés. Les communautés étrangères les plus importantes sont les Français, les Italiens et les Marocains, mais il y a une grande diversité d'origines, dû aux institutions internationales.

Rappelons que la Belgique est un pays fédéral, divisé en régions géographiques et communautés linguistiques, ayant chacune leurs compétences propres. La Région Bruxelles-Capitale est à la fois la capitale de la communauté française de Belgique (Communauté française Wallonie-Bruxelles) et de la Flandre (aussi bien la région que la communauté). Toutes les institutions flamandes y sont établies, du parlement flamand au gouvernement flamand et son administration. Par conséquent, Bruxelles est officiellement une ville bilingue, avec toutes les indications et noms des rues et institutions écrits en français et en néerlandais, et souvent aussi en anglais.

En tant que état fédéral indépendant, le statut de Région Bruxelles-Capitale ressemble quelque peu à celui du District of Columbia (Washington D.C.) aux États-Unis, bien que en plus compliqué.

Carte & Orientation

Bruxelles est une agglomération de 19 communes, comparables aux 20 arrondissements de Paris, et connues sous le nom de Région Bruxelles-Capitale. Une de ces communes est la Ville de Bruxelles en elle-même (pop. 140,000). Par ordre alphabétique, les 19 communes sont : Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles Ville, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Ixelles, Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert, et Woluwe-Saint-Pierre. (voir Carte de la Région Bruxelles-Capitale plus bas)

Le centre historique (voir Carte of Centre de Bruxelles) est divisé en 9 quartiers; dans le sens horloger à partir du coin nord-est : Libertés, Royal, Sablon, Marolles, Midi-Lemonnier, Senne, Quais, Marais-Jacqmain et Centre.

Se déplacer dans Bruxelles

Il y a quatre gares principales dans le centre ville :

  • Bruxelles Nord => adjacent au terminal de bus de la compagnie Eurolines
  • Bruxelles Central => dans le centre historique
  • Bruxelles Midi => pour les TGV Thalys & Eurostar
  • Bruxelles-Luxembourg => à l'est du Parlement Européen et du Quartier Européen (principalement pour les trains à destination de Namur et Luxembourg.

Les transports en commun sont bien développés, mais peuvent être un peu déroutants pour les non-initiés. Il y a 3 lignes de métro (1A, 1B et 2), auxquelles s'ajoutent 11 lignes de "pré-métro" (tramway partiellement souterrain), 6 lignes de tram et 46 lignes de bus. Chaque ligne a un chiffre plutôt qu'un nom. Remarquez que 5 lignes de pré-métro (No 3, 52, 55, 56, et 81) connectent les gares de Bruxelles Nord et Bruxelles Midi, via 5 stations de métro (Lemonnier, Anneessens, Bourse, De Brouckere et Rogier). L'entièreté du réseau est gérée par la STIB, une compagnie parastatale fondée en 1954. Les tickets sont les mêmes pour le métro, tram et bus. Un trajet simple coûte 1,5 €, un pass 10-trajet 10 €, un pass pour la journée 3,8 € et un abonnement d'un mois 36 €. Il y a plusieurs autres types de pass et réductions. N'oubliez pas d'oblitérer votre ticket avant chaque trajet pour qu'il soit valide.

Histoire

Hôtel de Ville, Bruxelles
Vitraux de Notre Dame du Sablon, Bruxelles
Statues devant les Musées Royaux des Beaux-Arts, Bruxelles

Bruxelles fût officiellement fondée en 979, quand un petit château fût construit près de la Senne. Lambert II de Louvain construisit un nouveau château et une muraille autour de la ville au milieu du 11ème siècle.

A partir du 12ème siècle, Bruxelles se développa en tant que arrêt important sur la route commerciale de Bruges à Cologne. Les Bourguignons, puis les Espagnols et les Autrichiens gouvernèrent tour à tour de Bruxelles la plus grande partie de ce qui est aujourd'hui la Belgique. Le roi Philippe II d'Espagne ordonna l'Inquisition aux Pays Bas au 16ème siècle, et des milliers de Protestants furent exécutés sur la Grand Place, y compris des nobles comme les comtes d'Egmont et de Hoorn. C'est en honneur de ce comte d'Egmont que J.W. von Goethe écrivit son récit du même nom, pour lequel Ludwig van Beethoven composa plus tard sa célèbre ouverture.

En 1695, les armées de Louis XIV, commandées par le maréchal De Villeroy bombardèrent la ville pendant 2 jours et détruisirent 4000 maisons et presque toute la Grand Place, en représailles après avoir échouer de prendre Namur. Tout fût cependant reconstruit dans les cinq ans.

Les Autrichiens construisirent les édifices néo-classiques de Bruxelles, tels que le Palais Royal, le Palais d'Egmont et d'autres bâtiments autour de la Place Royale.

Le destin de Bruxelles changea de façon dramatique en 1830, quand les citoyens se révoltèrent contre "l'occupation" hollandaise, et proclamèrent l'indépendance des provinces méridionales des Pays-Bas pour former le Royaume de Belgique, duquel Bruxelles devint la capitale centralisée. Depuis lors, Bruxelles s'est étendue formidablement, gonflant de 20 fois sa taille en un siècle.

Victor Hugo (1802-1885) vint en exile à Bruxelles en hivers 1851-52. En 1861, il acheva son chef d'oeuvre Les Misérables lors d'une visite à Waterloo, dans la banlieue de la capitale belge. Hugo résida aussi à Bruxelles entre 1866 et 1870, habitant Rue de l'Astronomie, puis Place des Barricades, tous deux dans le Quartier des Libertés (entre le Parlement et le Jardin Botanique). C'est là que son deuxième fils, Charles, est né, et que sa femme mourût, peu après l'accouchement.

C'est à Bruxelles que la bande dessinée belge est née. Hergé (1907-1983), auteur des Aventures de Tintin, devint la figure de proue de l'école de bande dessinée de Bruxelles dans les années 30's. Il y a maintenant des centaines de scénaristes et dessinateurs de bande dessinée actifs en Belgique, généralement établis à Bruxelles ou à Charleroi, ainsi qu'un musée dédié au "neuvième art", le Centre Belge de la Bande Dessinée.

Bruxelles a été la capitale de la CEE (puis de l'Union Européenne) depuis 1958, et le siège politique de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) depuis 1967.

De nos jours, grâce à son statut international, Bruxelles jouit du plus haut PNB pat habitant de n'importe quelle région administrative européenne après le Luxembourg et le centre de Londres.

Tourisme

Ilot Sacré, Grand Place, Bourse & Rue Neuve

Grand Place, Bruxelles Grand Place, Bruxelles Grand Place, Bruxelles

La Grand Place de Bruxelles ("Grote Markt" en néerlandais) est une merveille architecturale d'art gothique, renaissant et baroque brabançon. La place est entourée par les maisons des guildes, de l'hôtel de ville et de la Maison du Roi (d'Espagne).

L'Hôtel de Ville fût construit entre 1402 et 1455, et fût le seul bâtiment à échapper aux bombardements français de 1695. La tour gothique de 96m de haut fût réalisée par l'architecte Jan Van Ruysbroeck. Elle est ornée de la statue dorée de Saint Michel, le patron de Bruxelles, au sommet.

La Maison du Roi (Broodhuis en néerlandais) était originellement une boulangerie au 13ème siècle, puis fût remplacée par l'actuelle édifice de pierre au 15ème siècle, et servit de bâtiment administratif pour le duc de Brabant. Elle fût restaurée en style néo-gothique au 18ème siècle. Son nom prête a confusion comme aucun roi n'y a jamais habite. Elle abrite aujourd'hui le Musée de la Ville de Bruxelles (ouvert mar-ven 10:00-17:00, sam-dim 11:00-17:00; entrée 3 €), qui a toute sorte de reliques historiques, notamment une peinture sur sol de Pierre Bruegel l'Ancien de 1567. C'est aussi là ou se trouve la garde-robe de Manneken Pis (voir plus bas), dont une centaine de costumes sont exposés à la fois.

La plupart des bâtiments autour de la place furent détruits en 1695 par les troupes française menées par De Villeroy après leur défaite à Namur. Les maisons des guildes furent reconstruites en style baroque de l'époque.

Le quartier autour de la Grand Place est connu sous le nom d'Ilot Sacré. A environ 100m au nord-ouest de la Grand Place se dresse la Bourse, une magnifique construction néo-classique de 1873.

Au nord-est de la Grand Place, la célèbre Rue des Bouchers ne doit pas son nom à un bataille particulièrement barbare, ni à la présence de tueurs en série, mais à la vieille guilde des bouchers qui y exerçait jadis son métier. La rue est aujourd'hui remplie, d'un bout à l'autre, de restaurants servant des spécialités de viandes et de fruits de mer. Il s'agit cependant en grande partie d'un piège à touristes.

Les Galeries St Hubert, divisée en deux par la Rue des Bouchers (Galerie de la Reine et Galerie du Roi), font partie des arcades commerçantes les plus somptueuse d'Europe. Elles ont en fait été les premières galeries de la sorte à ouvrir en Europe, quand elles furent inaugurées par le roi Léopold I en 1847. Vous y trouverez les boutiques les plus huppées, vendant des vêtements de marques, de la musique classique, des antiquités et, bien entendu, du chocolat (c'est la Belgique après tout !), avec également des nombreux cafés et restaurants.

A une centaine de mètres au nord de la Bourse, se trouve le Théâtre de la Monnaie, qui est aussi l'opéra de Bruxelles. Il marque l'entrée de la rue commerçante la plus populaire de la ville, la Rue Neuve. Une petite rue perpendiculaire à l'est mène à la splendide Place des Martyrs de style néo-classique.

Manneken Pis

5 des 725 costumes de Manneken Pis

La statue mondialement célèbre du petit garçon soulageant sa vessie est devenue un emblème de Bruxelles. Beaucoup de touristes sont déçus par sa taille peu impressionnante, mais ce qui compte c'est son histoire. Manneken est également renomme pour sa garde-robe, qui ne compte pas moins de 725 costumes utilises pour tout type d'occasions, de Noël aux festivals locaux ou aux évènements sportifs. Les costumes sont précieusement gardes dans la Maison du Roi sur la Grand Place.

Il y a plusieurs légendes a propos de l'origine de Manneken Pis. La plus célèbre est celle du duc Godefroi II de Brabant. En 1142, les troupes de ce seigneur de deux ans se battaient contre celles des Berthouts, des seigneurs de Grimbergen, a Ransbeke (actuellement Neder-over-Heembeek). Les troupes mirent le petit garçon dans un panier et le pendirent à un arbre, pour les encourager. De la, il urina sur les troupes des Berthouts, qui finalement perdirent la bataille.

Une autre légende se passe au 14ème siècle. Bruxelles était sous le siège d'une force étrangère. La ville avait résistée pendant un bout de temps, et les assaillants avaient décidé de placer des charges explosives dans les murs de la ville. Un petit garçon de Bruxelles nomme Juliaanske ("Petit Julien") était justement en train de les épier lorsqu'ils se préparaient. Il urina sur la mèche allumée et sauva ainsi la ville.

Encore une autre légende raconte qu'un petit garçon urina sur le seuil de la maison d'une sorcière, qui, de rage, le transforma en statue.

Il y avait déjà une statue similaire faite de pierre à la fin du 14ème siècle, peut-être déjà en 1388. La statue fut volée plusieurs fois. En 1619, elle fut replacée par une statue de bronze, créée par le sculpteur baroque franco-flamand Jérôme Duquesnoy.

Manneken Pis se dresse fièrement a proximité de la Grand Place, au coin de de la Rue de L'Etuve (Stoofstraat) et de la Rue du Chêne (Eikstraat).

Il y a aussi une Jeanneke Pis, la version féminine de Manneken, accroupie dans l'Impasse de la Fidélité au nord-ouest de la Rue des Bouchers. La statue fut réalisée par Denis Adrien Debouverie en 1985. Si vous n'avez toujours pas eu assez de statues aux poses indécentes, la version canine, Zinneke Pis, avec sa patte antérieure levée, se trouve elle au croisement de la Rue des Chartreux et de la Rue du Vieux Marché aux grains. Celle-ci fut conçue par le sculpteur flamand Tom Frantzen et incarne l'esprit irrévérent de Bruxelles.

Palais Royal, Bruxelles Ville Haute, Bruxelles Statues des comtes d'Egmont & Hoorn, et église Notre-Dame du  Sablon, Bruxelles

Place Royale & Sablon

Ce quartier est situé juste à l'est et au sud-est de la Gare Centrale. C'est la ville haute néo-classique où siège le Palais Royal. Bien que encore la résidence officielle de la famille royale, le roi et la reine vivent maintenant au Domaine Royal de Laeken, près du Heysel. Le Palais Royal est ouvert aux visiteurs de fin juillet à début septembre, du mardi au dimanche, de 10:30 à 16:30. L'entrée est gratuite.

Le Musée de la Dynastie et le Mémorial Roi Baudouin (ouvert mar-dim 10:00 à 18:00, jusque 17:00 de octobre à mars), établi dans l'élégant Hôtel Bellevue adjacent au Palais Royal, retrace l'histoire de la famille royale belge.

Le Palais Royal fait face au Parc de Bruxelles. A l'extrémité opposée du parc se dresse le Palais de la Nation, conçu par Barnabé Guimard en 1783. C'est le siège des deux chambres du parlement belge (voir ci-dessous).

Sur la partie ouest de Place Royale, les Musées Royaux des Beaux-Arts sont probablement les musées d'art de Belgique qui mérite le plus une visite, avec leurs peintures de Bruegel l'Ancien, Rubens et des surréalistes comme Magritte ou Ensor.

Rue de la Régence, commençant au sud de Place Royale, est remplie de bâtiments néo-classiques. L'église Notre-Dame du Sablon se distingue avec son architecture gothique du 15ème siècle. Elle commença son existence en tant que chapelle de la guilde des archers au 13ème siècle. Sur la Place du Petit Sablon lui faisant face, le majestueux Palais d'Egmont abrite le Ministère des Finances. Son jardin attrayant compte 48 statues de bronze représentant les guildes médiévales. Au centre s'élève un monument aux comtes d Egmont et de Hoorn, qui furent décapités sur la Grand Place par les Espagnols (voir Histoire).

Le colossal Palais de Justice sur la Place Poelaert, à la fin de la Rue de la Régence, domine le quartier du Sablon et des Marolles. Cet édifice surprenant est un des projets les plus extravagant du roi Léopold II. Il fut érigé sur ce qui s'appelait a l'époque la colline du gibet, ou la potence de Bruxelles se trouvait jadis, et fut conçue dans le style des temples de L'Égypte ancienne dans le but d'intimider la populace. Le palais est en fait plus grand que Saint Pierre de Rome. Le Palais de Justice fut construit entre 1866 et 1883 et son architecte, Joseph Poelaert, mourut pendant la construction en 1879. Certains personnes disent que sa mort subite est due a la sorcellerie dont faisaient usage les résidents prolétaires des Marolles, qui avait été expropries.

Regency Street, Bruxelles Bourse (Stock Exchange), Bruxelles Palais de Justice, Bruxelles

Quartier des Libertés & Place du Congrès

Juste au nord su Parc de Bruxelles, entourée par la Rue Royale, Rue de la Loi et la ligne de métro numéro 2, le Quartier des Libertés fut nomme en l'honneur de l'indépendance de la Belgique en 1830. On peut encore entendre résonne la révolution belge dans des noms de rues tels que Rue du Gouvernement Provisoire ou Place des Barricades. C'est également ici que Victor Hugo passa la plupart de ses 5 ans d'exile à Bruxelles.

Ce quartier est un des plus agréable du centre de Bruxelles. Ses rues ont un air distinct de Paris, et sont remarquablement calmes pour le centre-ville. A son coeur se trouve le Cirque Royal, un endroit prisé pour les spectacles, comédies musicales, opérettes et bien sûr le cirque. D'autres concerts et expositions se tiennent aussi au Botanique, dans le Jardin Botanique de Bruxelles, juste de l'autre côté du boulevard de la station du même nom (voir Divertissements ci-dessous).

A part pour le Parlement belge et plusieurs ministères importants, une bonne raison de venir ici est la fière Colonne du Congrès de 25m de haut, érigée en 1850 par l'architecte Poelaert (voir Palais de Justice ci-dessus) en commémoration du Congres National de 1831 proclamant la Constitution belge. Au sommet de la colonne, une statue du roi Léopold I domine la Place du Congrès et ses façades néo-classiques rappelant les palazzi du nord de l'Italie. Une flamme éternelle brûle au pied de la colonne pour les vies perdues durant les deux guerres mondiales.

Par beau temps (toujours incertain dans cette partie du monde), la place offre une des rares vues panoramiques de la ville, avec les cimes gothiques de l'Hôtel de Ville s'élevant au dessus des toits du centre historique, et le dôme de la Basilique de Koekelberg (voir ci-dessous), à 4km de là. Le plus haut point de vue à Bruxelles peut être obtenu de la Tour Madou (120m, 33 étages), récemment rénovée et occupée par la Commission Européenne (voir Quartier Européen ci-dessous).

Rue du Congrès & Colonne du Congrès, Bruxelles Parlement belge, Bruxelles Place des Martyrs, Bruxelles

Basilique Nationale du Sacré-Coeur (Koekelberg)

La Basilique Nationale du Sacré-coeur de Jésus est située dans le quartier nord-ouest de Koekelberg, à la fin du Boulevard Léopold II. La station de métro la plus proche est "Simonis".

Cette étrange fusion de néo-gothique et d'art-déco est la 4ème plus grande cathédrale monde, après Saint Pierre de Rome, Saint Paul de Londres et le Duomo de Florence. Elle mesure 140,9m de long et a un dôme de 90m de haut.

La construction commença en 1905, mais la Première Guerre mondiale apporta des contraintes financières et les plans furent modifies dans les années 1920, ce qui explique la discordance des styles.

Bien que l'église en elle-même ne soit pas très attrayante, le panorama au sommet du dôme (entrée 2,5 &euro); en vaut la chandelle.

Atomium & Parc des Expositions

Situé dans le Parc du Heysel, l'Atomium fut construit pour Expo '58, l'exposition universelle de 1958 à Bruxelles. Il fut conçu par l'architecte André Waterkeyn.

Cette étrange construction, consistant de 9 sphères, représente une molécule du fer agrandie 165 milliards de fois. Il avait été prévu à la base que la structure ne reste debout que 6 mois, mais elle ne fut pas démontée après l'Expo et devint une attraction touristique.

Le monument a une hauteur totale de 103 mètres. Les boules, qui ont un diamètre de 18 mètres, sont déconnectées par des escalators. Trois des sphères supérieures n'ont pas de support vertical, et par conséquent ne sont pas ouvertes au public pour des raisons de sécurité. Vous aurez droit à une vue panoramique de la ville de Bruxelles a travers les vitres de la boule la plus haute. Des expositions agrémentent les autres sphères.

Des travaux de rénovation impératifs commencèrent en mars 2004. L'Atomium resta ferme au publique entre octobre 2004 et janvier 2006, puis rouvrît en grande pompe en février, ses boules plus brillantes que jamais.

Le Parc des Expositions adjacent est un ensemble de bâtiments construits dans les années '30s pour commémorer le centenaire de l'indépendance de la Belgique. Il y a plusieurs halls étendus utilisés pour toutes sortes d'expositions, tel que le Salon de l'Automobile annuel. Le plus grand d'entre eux est le Palais du Centenaire, de style art-déco.

Au pied de l'Atomium, Bruparck est un centre de loisir et une des destinations les plus touristiques de Bruxelles pour les gens avec des enfants. L'attraction la plus populaire de Bruparck est Mini-Europe, un parc avec des reconstructions miniatures de quelques 300 des plus célèbres bâtiments d'Europe, du Big Ben de Londres à San Marco de Venise. "The Village" est une zone de restaurants, bars et magasins. Elle connecte Mini-Europe à Océade, une grande piscine tropicale à 30'C toute l'année, avec des vagues artificielles géantes. La dernière partie de Bruparck est le Cinéma Kinépolis, le plus grand complexe de cinéma de Belgique, avec pas moins de 29 salles. Les films sont en versions originales sous-titrées (OV), en version française (VF) ou néerlandaise (NV).

Pagode japonaise & Pavillon chinois

Une des vues les moins attendues dans la capitale belge est sans doute le duo de la Tour japonaise et du Pavillon chinois dans le Domaine Royale de Laeken, à un kilomètre au sud-est du Stade du Heysel, un de chaque côté de l'Avenue Van Praet.

Érigées en 1901 et 1903 par l'architecte Alexandre Marcel pour Léopold II, elles n'étaient à la base qu'une autre folie du roi, qui avait vu des bâtiments similaires a l'Exposition Universelle de Paris en 1890. La construction fut réalisée par des entreprises belges et des décorateurs français, à l'exception des panneaux sculptés et des cuivres japonais faits à Yokohama, et les boiseries extérieures Pavillon chinois produites à Shanghai.

A la mort du roi en 1909, le Ministère des Affaires étrangères en repris la gestion, et les céda au musée d'arts orientaux, ouvert pour la première fois au publique en 1911 (Tour japonaise) et 1913 (Pavillon chinois). La Tour japonaise ferma en 1947, pour ne rouvrir que après la mort de l'empereur Hirohito en 1989, mais ferma de nouveau pour des travaux de rénovation. Elle abrite maintenant des expositions temporaires, et depuis 2005, le Musée d'arts japonais, qui possède une collection de porcelaines du 17ème et 18ème siècle ainsi que divers oeuvres d'arts de la moitié du 19ème au début du 20ème siècle. Le Pavillon chinois contient des porcelaines chinoises de la même période.

Les deux endroits sont ouverts de 9:30 à 17:00 et fermes le lundi. L'entrée coûte 3 €. Les trams no 19, 23 et 52 et les bus no 53, 230 et 231 vont y amèneront. Remarquez que le tram no 52 est le seul a passer par le centre ville (via la Gare du Midi, la Bourse et la Gare du Nord), et a aussi l'arrêt le mieux placé.

Le quartier de l'Union Européenne

Place du Luxembourg, Bruxelles Parlement Européen, Bruxelles Parlement Européen & Gare Bruxelles-Luxembourg, Bruxelles

Bruxelles est le siège du Parlement Européen (le corps législatif de l'Union Européenne) et de la Commission Européenne (le corps exécutif de l'Union Européenne).

Le Quartier Européen est grosso modo compris entre l'Avenue des Arts, la Rue Joseph II et la Rue du Trône, c-à-d entre les stations de métro Arts et Loi, Trône et Schuman. C'est une des parties les plus modernes de la ville, avec le nouveau quartier d'affaires autour de la Gare du Nord.

La Commission Européenne et le Conseil de l'Union Européenne sont établies dans le bâtiment du Berlaymont, Rue de la Loi (Wetstraat en néerlandais), tandis que le Parlement Européen se trouve Rue Belliard, juste au dessus de la Gare Bruxelles-Luxembourg.

Le Parlement Européen est ouvert aux visiteurs. Quand le parlement est en session, des caques audio donnent des traductions presque instantanées de ce qui est dit dans les 20 langues officielles de l'Union Européenne.

Musées & galeries d'art

Le recensement de Bethlehem, Pierre Bruegel l'Ancien, Musées Royaux des Beaux-Arts, Bruxelles

Bruxelles possède un grand nombre de musées intéressants. Les amateurs d'art trouveront leur bonheur aux Musées Royaux des Beaux-Arts (divisés en deux sections : le Musée des Arts Anciens, et le Musée d'Art Moderne) sur la Place Royale. Le Parc du Cinquantenaire, entre les stations Schuman et Mérode, abrite le Musée d'Art et Histoire, le Musée de l'Armée et l'Autoworld Museum.

Les fans d'architecture se délecteront dans les anciennes résidences de la famille Van Buuren (à Uccle) ou celle de l'architecte art-nouveau Victor Horta (à Saint-Gilles), ou encore à l'ancien grand magasin Old England, aussi de style art-nouveau et converti en musée, juste à côté de la Place Royale. Une autre maison privée qui mérite le détour est le Musée Charlier, une demeure de style classique remplie de peintures historiques, sculptures, tapisseries, orfèvreries et meubles. Il se situe entre les stations Madou et Arts & Loi.

Centre belge de la Bande Dessinée (près de la gare Bruxelles-Congrès) et le Musée Royal de l'Afrique Centrale (dans la banlieue de Tervuren) sont parmi les musées inhabituels les plus intéressants.

Veuillez consulter notre répertoire de musées à Bruxelles ou le site Musées à Bruxelles pour un listing plus complet.

Attractions hors de Bruxelles

La position centrale de Bruxelles et la petite taille de la Belgique signifie que n'importe quelle ville de Belgique pourrait être visitée en une excursion d'un jour de la capitale. Il est même possible de prévoir plusieurs destinations en une journée si vous disposer d'une voiture. Les endroits touristiques dans les environs immédiats de Bruxelles (dans un rayon de 20km) comptent notamment Waterloo, ou les ambitions de Napoléon prirent fin, les châteaux médiévaux de Beersel et de Horst, ainsi que la ville médiévale de Louvain, dotée de la plus vieille université catholique au monde. Il est tout a fait possible de combiner dans le même journée une visite à Waterloo et à Beersel, tous deux au sud-ouest de Bruxelles, et une autre de Louvain et Horst, situes au nord-est.

Shopping

Les deux zones commerciales les plus importantes de Bruxelles sont la Rue Neuve et l'Avenue Louise. La Rue Neuve se situe entre la Place de la Monnaie, à 300m au nord de la Grand Place, et la Place Rogier, près de la Gare du Nord. C'est là que vous trouverez des grands magasins comme l'Inno ou le shopping centre City2.

L'Avenue Louise est souvent appelée les Champs-Elysées de Bruxelles, c'est-à-dire où l'on trouve les boutiques huppées et les grands noms de la mode internationale. L'Avenue Louise est l'une des plus longue rue de Bruxelles. Elle s'étire de la Place Louise (métro : Louise), entre le Palais de Justice et le Palais d'Egmont, jusqu'au Bois de la Cambre, 3km plus bas. La section haute est celle où les magasins se trouvent. Le reste de la rue laisse place a de nombreuses compagnies internationales (par exemple, compagnies aériennes), hôtels et restaurants. La plupart des commerces pourvoyant aux besoins de la communauté japonaise de Bruxelles se trouvent vers l'intersection de la Chaussée de Vleurgat.

Les amateurs de chocolat trouveront les plus grands praliniers sur la Place du Grand Sablon, située entre la Gare Centrale et le gigantesque Palais de Justice. C'est la que vous trouverez Pierre Marcolini et Wittamer, ainsi que des marques plus répandues comme Neuhaus et Godiva. C'est aussi le quartier des antiquaires. Remontant sur la Rue Royale jusqu'à la Place du Congrès, vous trouverez un autre célèbre chocolatier, Mary.

La plupart des magasins de souvenirs se bousculent dans le centre historique autour de la Grand Place. C'est l'endroit où acheter des tire-bouchons Manneken Pis, des bières belges, des cartes à jouer avec l'Atomium, la dentelle traditionnelle ou des tapisseries en gobelin, des cartes postales, ou encore des objets aux couleurs de l'Union Européenne.

Les rues juste autour de la Place Sainte-Catherine et de la Bourse sont parmi les plus cosmopolites de la capitale. Vous y trouverez des magasins, supermarchés et restaurants ethniques, particulièrement asiatiques. Ce quartier a la plus haute concentration de restaurants chinois à Bruxelles. Une rue comme la Rue Van Praet pourrait s'appeler "China Town de Bruxelles", bien qu'il n'y ait officiellement pas de zone qui porte ce nom.

Galeries St Hubert, Bruxelles Rue Neuve, Bruxelles Kam Yuen Chinese Supermarket, Rue Sainte-Catherine, Bruxelles

Loisirs & divertissements

Restaurants recommandés

Bruxelles est une des meilleures villes d'Europe pour satisfaire vos papilles gustatives. Si vous recherchez des plats belges typiques comme les moules frites, le steaks de boeuf, ou les fruits de mer, vous pourriez essayez la Rue des Bouchers près de la Grand Place, bien que les prix soient un peu excessif à cause des nombreux touristes qui s'y rendent. Pour de la cuisine asiatique ou du moyen orient, baladez vous autour des rues entre la Bourse et la Place Sainte-Catherine. Rue Van Praet a notamment assez bien de restaurants chinois et vietnamiens. Si vous voulez être sûr de ne pas vous tromper, essayez les établissements suivants :

Plus de 50 €

De 20 à 50 €

Moins de 20 €

  • Exki, 12, Chaussée d'Ixelles - 1050 Bruxelles. (chaîne de restauration rapide biologique)

Vous pouvez aussi parcourir notre liste des restaurants de Bruxelles

Cinemas

Il y a plus de 35 cinémas à Bruxelles. Les plus grands sont l'UGC de Brouckère (métro : Brouckère), l'UGC Toison d'Or (métro : Louise) et le Kinépolis (métro : Heysel).

Pour les petites productions, essayez les Galeries Arenberg (métro : Central), le Ciné-club Sérénades en Chambre Noire (366, Chaussée de Wavre - 1040 Etterbeek) ou le Styx à Ixelles (72, Rue de l'Arbre Bénit - 1050 Ixelles). Pour les amateurs de films coréens l'Europa Korea Foundation Cine Club (337, Avenue Louise - 1050 Bruxelles) est incontournable.

Un listing complet des cinémas avec horaires est disponible sur Cinenews.

Théâtre, opéra et spectacles

Pour des divertissements classiques, rendez vous au Théâtre de la Monnaie (métro : Bourse ou Brouckère), que se soit pour le théâtre ou l'opéra. Le Théâtre Bozar (métro : Central ou Parc) dans la ville haute, est également réputé pour la musique classique, le théâtre, les expositions d'art, la danse, le cinéma, et d'autres activités culturelles. Le plus petit Théâtre Royal du Parc (métro : Parc ou Arts & Loi) dans le Parc de Bruxelles propose principalement des pièces de théâtre en français.

Le Cirque Royal & le Botanique (métro : Parc ou Madou) dans le quartier Rue Royale-Congrès, sont les endroits ou aller pour le cirque, les variétés, les spectacles, les concerts et les comédies musicales.

La palme du lieu de concerts et spectacles le plus célèbre de Belgique revient à Forest National (lignes de bus/tram No 48, 52 ou 54), qui, avec 7000 places assises, est aussi une des plus grande salle du pays.

Tour & Taxi (Métro : Ribaucourt), situé dans des entrepôts du 19ème siècle restaurés en 2001, sert de centre commercial et culturel, avec toutes sortes d'événements, des représentations théâtrales et expositions aux salons et conférences d'affaires.

Vous pouvez réserver et commander vos tickets pour tous types d'événements culturels en Belgique sur Sherpa.be.

Liste des Bibliothèques à Bruxelles

Chaque bibliothèque contient de 10,000 à 60,000 volumes en libre accès, sauf contrairement mentionné.

  • A Bruxelles Ville (1000)
    • Bibliothèque royale de Belgique => Boulevard de l'Empereur, 4
      (plus de 5 millions de volumes; accès nécessitant carte de lecteur)
    • Bibliothèque centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale => Rue des Riches Claires, 24 (plus de 400,000 volumes en libre accès)
    • Bibliothèque communale Adolphe Max => Rue des Eburons, 11
    • Bibliothèque communale Brand Whitlock => Rue de la Paille, 16
    • Bibliothèque communale Bruegel => Rue Haute, 247
    • Bibliothèque communale Charles Janssen => Boulevard E. Jacqmain, 62
    • Bibliothèque communale Heure Joyeuse Suzanne Lippens => Quai aux Pierres de Tailles, 23
    • Bibliothèque communale Jean Muno => Rue des Tanneurs, 213
    • Bibliothèque communale pédagogique => Boulevard M. Lemonnier, 110
    • Bibliothèque libre du Club de jeunesse => Rue des Tanneurs, 178

  • A Etterbeek (1040)
    • Bibliothèque communale Hergé => Avenue de la Chasse, 211
    • Bibliothèque Culture et Loisirs => Rue Nothomb, 50
    • Bibliothèque publique Notre-Dame => Rue de Pervyse, 17

  • A Ixelles (1050)
    • Croix-Rouge de Belgique Service des bibliothèques => Chaussée de Vleurgat, 98
    • Bibliothèque communale d'Ixelles => Rue Mercelis, 13

  • A Evere (1140)
    • Bibliothèque communale Romain Rolland => Square S. Hoedemaekers, 10

  • A Woluwé-St-Pierre (1150)
    • Bibliothèque filiale du Chant dOiseau => Avenue du Chant dOiseau, 40
    • Bibliothèque filiale de Joli-Bois => Avenue des Grands Prix, 186
    • Bibliothèque locale du Centre => Avenue Ch. Thielemans, 93

  • A Woluwé-St-Lambert (1200)
    • Bibliothèque publique locale de Woluwé-Saint-Lambert => Rue Saint-Henri, 62
    • Bibliothèque libre Centre civique de Kappelleveld => Avenue A. Dumont, 10
    • Bibliothèque libre Sainte-Famille => Rue J. Hotton, 31-33
    • Bibliothèque adoptée Saint-Lambert => Rue Madyol, 11
    • Bibliothèque des Floralies => Rue Saint-Lambert, 135a

  • A St-Josse-ten-Noode (1210)
    • Bibliothèque communale de Saint-Josse-Ten-Noode => Rue de la Limite, 2

    Relaxation, Sports & Fitness

  • Liste des clubs de sport à Bruxelles
  • Liste des clubs de fitness à Bruxelles
  • Edifice de style renaissance italienne sur le Square Frère-Orban , Quartier Européen, Bruxelles Parlement Européen, Bruxelles Drapeaux des états membres en face du Parlement Européen, Bruxelles

    Services & urgences

  • Liste des hôpitaux & cliniques à Bruxelles
  • L'hôpital le plus réputé de Belgique est la Clinique Universitaire Saint Luc dans le quartier de Woluwe-Saint-Lambert à Bruxelles (Métro : Alma)

    • Liste des bureaux de poste en Belgique
    • Liste des stations de police au centre de Bruxelles (code postal : 1000) :
      • 30, Rue Marché au Charbon (HQ) => tel. 02/27 977 11 – fax 02/279 77 15
      • 1, Rue de la Loi => tel. 02/279 71 10 – fax 02/279 17 09
      • 6, Rue du Houblon => tel. 02/279 73 10 - fax 02/279 73 09
      • 15, Rue de l’Hectolitre => tel. 02/279 74 10 - fax 02/279 74 09
      • 10, Boulevard Clovis => tel. 02/279 85 10 – fax 02/279 85 09
    • Liste des stations de police à Bruxelles-Ixelles (code postal : 1050) :
      • 1, Rue du Collège => tel. 02/515 71 11 – fax 02/515 71 99
      • 30, Rue Alphonse de Witte => tel. 02/515 72 11 – fax 02/515 72 00
      • 136, Rue de Livourne => tel. 02/515 73 11 – fax 02/515 73 00
      • 480, Chaussée de Boondael => tel. 02/515 74 11 – fax 02/515 74 00

    Logement

    Il y a beaucoup d'hôtels à Bruxelles, particulièrement dans la gamme moyenne et supérieure. Une alternative intéressante est de louer un appartement (ou appart'hôtel), notamment si vous comptez rester plus que quelques nuits, comme des réductions sont souvent disponible sur les tarifs è la semaine ou au mois. Veuillez consulter notre répertoire de logement à Bruxelles.

    Les hôtels de luxe les plus renommés à Bruxelles sont l'Amigo (centre), le Métropole (centre), le Conrad (Louise) et le Stanhope (Quartier Européen). Radisson SAS, Le Méridien, Hilton et Sheraton ont aussi tous des branches dans capitale belge.

    Dans la catégorie aparthotel, nous recommandons la petite mais charmante Villa Primavera, à mi-chemin entre le centre historique et le Quartier Européen.

    Dans la catégorie budget, l'auberge de jeunesse Sleep Well est probablement le moins cher qu'on puisse trouver dans le centre ville.

    Quartier 'Espace Nord', près de la Gare du Nord, Bruxelles Belgacom building, près de la Gare du Nord, Bruxelles Gare du Nord, Bruxelles

    Accès

    De l'extérieur de l'Europe

    L'aéroport national de Bruxelles, aussi connu sous le nom d'aéroport de Zaventem (du nom de la ville où il est situé) est un aéroport européen important, avec des vols de/vers la plupart des destinations dans le monde. L'ancienne compagnie aérienne belge Sabena a fait faillite en 2001 et a été remplacée par SN Brussels Airlines. Cependant, cette dernière n'a plus que des vols en Europe, Afrique et Amérique du Nord.

    Si vous ne trouvez pas de vols directes vers l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, la plupart des compagnies aériennes européennes ont des connections d'autres grandes villes européennes vers Bruxelles. Une autre moyen adéquat d'atteindre Bruxelles, qui peut même se révéler meilleur marché, est de prendre un vol pour l'aéroport de Paris Charles-de-Gaulle, puis de prendre le Thalys de l'aéroport jusque la Gare du Midi (59min).

    De l'intérieur de l'Europe

    En avion, le moyen le moins cher d'atteindre Bruxelles est d'utiliser une compagnie aérienne avec tarifs réduits Internet comme Virgin Express (dont la flotte a sa base à Bruxelles), ou encore moins cher, mais moins pratique Ryan Air. Attention que Ryan Air ne désert pas l'aéroport de Zaventem, mais Bruxelles-Charleroi, dans la province de Hainaut, entre Mons et Namur (voir carte).

    En train, le TGV Thalys relie la Gare du Midi à la gare de Paris Nord (1h20min) et l'aéroport de Paris CDG (1h), tandis que l'Eurostar fait les navettes avec la gare de Londres-Waterloo (2h25min), via Lille et Ashford.

    Le Thalys connecte aussi Bruxelles à Amsterdam (2h45min), Rotterdam (1h40min), Aix-la-Chapelle (1h35min) et Cologne (2h20min), entre autres.

    => Voir la section Se déplacer à Bruxelles.

    En autocar, Eurolines relie Bruxelles à toutes les grandes villes d'Europe. Si vous ne voyagez qu'entre les villes européennes les plus importantes, le pass de Eurolines est le moyen le plus économique. Le pass existe en formule de 2 semaines, 1 mois ou 2 mois. Le plus long la durée et le moins cher le pass. Les pass sont aussi considérablement moins cher pendant la basse saison (de mi-septembre à mi-juin) ou si vous êtes âgés de moins de 26 ans.

    De l'aéroport de Bruxelles National

    La SNCB (Société Nationale des Chemins de Fer Belges) a 4 trains par heure entre l'aéroport de Zaventem et le centre ville. Le trajet prend de 20 à 25 min jusqu'à Bruxelles-Central et coûte 2,6 €.

    Alternativement, il y a un bus express (3 €) entre l'aéroport et la Gare Bruxelles-Luxembourg (Quartier Européen), s'arrêtant aux stations OTAN, Germinal, Genève, Diamand et Schuman.

    De l'intérieur de la Belgique

    Il y a des trains entre Bruxelles et toutes les principales villes belges, d'habitude au moins une fois par heure, sauf pour la province de Luxembourg. Les trains de/vers Luxembourg Ville prennent de 2h35 à 2h55min. Les horaires et tarifs sont disponibles sur le site de la SNCB.

    Voici les tarifs (sans réduction) et temps des trajets les plus rapides jusque/à partir de quelques villes belges importantes, avec la gare la plus proche à Bruxelles. Remarquez qu'un Rail Pass de 10 trajets peut être utilisé entre n'importe quelles gares en Belgique pour 6,8€par trajet (4,5€pour un Go Pass similaire jusque 25 ans).

    • Anvers : 35 min de Bruxelles-Nord (48 km) => 6 €
    • Bruges : 50 min de Bruxelles-Midi (97 km) => 11.80 €
    • Gand : 25 min de Bruxelles-Midi (58 km) => 7.40 €
    • Courtrai : 55 min de Bruxelles-Midi (89 km) => 10.70 €
    • Liège : 55 min de Bruxelles-Nord (104 km) => 12.40 €
    • Mons : 40 min de Bruxelles-Midi (65 km) => 7.80 €
    • Namur : 40 min de Bruxelles-Luxembourg (58 km) => 7.40 €
    • Tournai : 60 min de Bruxelles-Midi (87 km) => 10.70 €

    Copyright © 2004-2018 Eupedia.com Tous droits réservés.